Arracher l’herbe à poux: comment faire?

Par superadmin
Arracher l’herbe à poux: comment faire?

CONSEILS. L’équipe d’horticulture de Ville de Bécancour soumet quelques conseils qui permettront de mieux identifier l’herbe à poux, une plante qui cause des effets néfastes sur la santé de plusieurs. De la mi-juillet à la mi-août, cette plante prolifère et est en floraison. Ainsi, la Ville de Bécancour invite la population à arracher les plants accessibles dès maintenant.

L’arrachage demeure le moyen de destruction le plus pratique, tout comme l’entretien de sa pelouse par la tonte régulière. «Dans le cas d’un terrain couvert d’herbe à poux on peut, raser régulièrement au sol les indésirables. De cette façon, on empêchera de donner libre cours à la floraison», explique Diane Bégin, chef d’équipe, Parcs et espaces verts à la Ville de Bécancour.

Voici quelques indices pouvant servir à identifier cette mauvaise herbe qui porte le nom latin d’Ambrosia artemisifolia.

Cette plante à l’allure inoffensive se propage dans les habitats arides et ensoleillés. On la retrouve aux abords des trottoirs, des ruelles, des chemins de fer, des chantiers de construction, des terrains vacants et même dans les recoins du jardin. L’herbe à poux est une mauvaise herbe qui pousse dans des conditions de croissance difficiles, soit dans les sols pauvres et perturbés.

La petite herbe à poux atteint une hauteur moyenne de 70 cm. Sa tige, couverte de poils, est surmontée de feuilles d’un vert grisâtre, minces et étroitement découpées. Elles sont opposées à la base et alternent dans le haut. C’est en juin et en juillet que l’Ambrosia produit ses fleurs jaunâtres dressées en épis.

En août, la floraison éclate. Des milliards de grains de pollen s’envolent dans l’air entraînant des réactions allergiques chez les adultes et les enfants.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des