Annabelle Laberge parmi les meilleurs journalistes du Québec

Par superadmin
Annabelle Laberge parmi les meilleurs journalistes du Québec
Annabelle Laberge est journaliste au Courrier Sud depuis cinq ans. Photo

La journaliste Annabelle Laberge, du Courrier Sud, a séduit le jury du prix Judith-Jasmin, remis par la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ). Ce prix honore les meilleures œuvres journalistiques de l’année en presse écrite et électronique au Québec.

Notre journaliste a mérité non pas une, mais bien deux nominations à ce prestigieux concours! C’est grâce à sa série d’articles publiés à l’automne 2007 et portant sur la collecte de fonds menée par des élèves de la région pour se doter de dictionnaires neufs qu’Annabelle s’est si bien illustrée.

D’abord, son article «Une levée de fonds pour remplacer les vieux dictionnaires», paru dans notre édition du 27 octobre 2007, a été retenu dans la catégorie «Nouvelles – Médias locaux et régionaux». Deux autres finalistes figuraient à ses côtés dans cette catégorie, soit Hervé Gaudreault et Carl Marchand de Radio-Canada Côte-Nord (les gagnants de la catégorie), pour leur reportage «PPP en eaux troubles», de même que Pierre Marceau de Radio-Canada Mauricie, pour son reportage «Les enfants disparus».

Ensuite, toujours en lien avec son dossier concernant cette collecte de fonds inusitée, Annabelle a vu son commentaire intitulé «Avec quel argent nos enfants apprennent-ils à lire» se retrouver en lice dans la catégorie «Opinion», aux côtés des œuvres des chroniqueurs Éric Grenier du Magazine Jobboom, Taïeb Moalla de MédiaMatinQuébec, et Christian Rioux du Devoir (le gagnant de la catégorie).

La remise des prix avait lieu ce samedi, 6 décembre, au Cabaret du Capitole à Québec, dans le cadre du congrès annuel de la FPJQ.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des