Alpha-Nicolet soulignait la Semaine de l’alphabétisation populaire

Photo de Rédaction - Le Courrier Sud
Par Rédaction - Le Courrier Sud
Alpha-Nicolet soulignait la Semaine de l’alphabétisation populaire
Semaine de l'alphabétisation populaire 2019 chez Alpha-Nicolet. Sur la photo: Ginette Lavallée, Ross Mc Callum, Louise Dépeault (Photo : courtoisie)

BAIE-DU-FEBVRE. C’est au Théâtre Belcourt de Baie-du-Febvre que se sont rassemblés lundi plusieurs partenaires et amis d’Alpha-Nicolet afin de souligner la 4e édition de la Semaine de l’alphabétisation populaire.

«Les participants qui ont préparé cette activité ont pu compter sur la présence de plusieurs personnalités du territoire, dont Michel Gagnon, attaché politique de Donald Martel, député provincial, Brigitte Poirier, représentante de la municipalité de St-Zéphirin-de-Courval, de personnes représentantes du CIUSS MCQ, de l’Éducation des adultes, du diocèse de Nicolet, du CJE ainsi que plusieurs représentants d’organisations du territoire de l’organisme», mentionne d’entrée de jeu Marie-France Gauthier, agente de développement.

Voir et écouter des personnes peu alphabétisées démontrer de manière originale les résultats de leur cheminement et ce qu’Alpha-Nicolet leur permet de réaliser s’est avéré pertinent.

Semaine de l’alphabétisation populaire 2019 chez Alpha-Nicolet. Sur la photo: Ross Mc Callum, Ginette Lavallée et Louise Dépeault.

L’expérience a été poussée plus loin: les divers partenaires présents ont pu vivre l’alphabétisation populaire en vrai et énumérer eux-mêmes les embûches qui parsèment le parcours d’une vie. «Ce n’est pas n’importe quel chemin de vie que les gens présents ont dressé aujourd’hui, c’est leur chemin de vie», commente Louise Dépeault, participante et présidente d’Alpha-Nicolet.

Ainsi, le groupe de participants a permis aux partenaires de prendre entièrement part à l’activité en les incitant à partager entre eux leurs connaissances de la vie, et ce, à partir de leur vécu et de l’interprétation qu’ils en font.  «Quelles sont les conditions gagnantes pour bien mener sa vie? Quels en sont les obstacles?» sont les questions sur lesquelles le groupe de participants les a amenés à échanger et à s’interroger quant à leur perception d’une vie bien réussie.

Cette activité a permis aux gens présents de réaliser que leurs divers parcours de vie peuvent être vécu par d’autres personnes, peu importe le milieu d’où ils viennent. De plus, le groupe de participants a prouvé qu’il peut y avoir des ressemblances avec le parcours de vie des personnes peu alphabétisées, qu’il y a différentes façons de progresser et de reprendre du pouvoir sur sa vie. De fait, les activités d’alphabétisation populaire réalisées à Alpha-Nicolet conviennent peut-être à un voisin ou à un proche.

La Semaine de l’alphabétisation populaire se tenait partout au Québec du 1er au 5 avril 2019. Cette semaine thématique est une initiative du Regroupement des groupes populaires en alphabétisation du Québec (RGPAQ) et de ses 75 organismes membres.

«Depuis près de 35 ans, Alpha-Nicolet (Service d’éducation populaire en alphabétisation) accompagne des adultes d’une dizaine de municipalités de la région de Nicolet. Nous leur offrons une démarche adaptée à leur réalité et à leurs besoins, et ce, dans le respect de leur rythme.     Alpha-Nicolet est à la fois un milieu d’apprentissage et un milieu de vie. L’approche développée à l’organisme permet aux adultes de retrouver la confiance en eux nécessaire à la réussite de leur démarche. En plus de s’investir dans leurs apprentissages, les adultes que nous soutenons sont invités à s’engager dans la vie d’Alpha-Nicolet et dans la réalisation de sa mission d’alphabétisation populaire », souligne Marie-France Gauthier, agente de développement à l’organisme.

«Les activités réalisées contribuent au bout du compte à l’amélioration de leurs conditions de vie et à l’exercice de leurs droits dont le droit de s’alphabétiser et, de faire leur chemin », ajoute Mme Gauthier.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des