Alain Guilbert n’est plus

Photo de Stéphane Lévesque | Initiative de journalisme local
Par Stéphane Lévesque | Initiative de journalisme local
Alain Guilbert n’est plus
«Le sport a été toute ma vie. C’est une leçon, c’est une école où j’ai appris à vaincre mes petits démons. Le sport m’a permis de gérer mes émotions et à apprendre à planifier. Il est à la base de toute ma carrière professionnelle en éducation, en gestion et en mentorat» - Alain Guilbert (Photo : Stéphane Lévesque)

NICOLET. Sportif d’excellence, grand pédagogue et homme de famille aimant, Alain Guilbert est décédé ce 2 avril, en matinée.

«La famille vous informe qu’Alain est décédé ce matin. Il nous a quittés en douceur, après un long combat contre la maladie. Il nous laisse en héritage beaucoup d’amour. Un énorme merci au personnel de la maison Albatros pour les soins prodigués dans les dernières semaines», écrit son fils Stéphane sur sa page Facebook.

Il laisse dans le deuil sa conjointe Jeanne D’Arc, ses enfants Stéphane, Nicolas et Marie-Claude et de nombreux petits-enfants.

Rappelons que le 23 novembre 2019 Alain Guilbert avait été intronisé au Temple de la Renommée de Softball Québec à titre de bâtisseur.

À propos de son cancer, il confiait à ce moment-là au Courrier Sud : «Je prends ça comme une joute de balle. J’ai un cancer à battre dans mon corps qui ne m’appartient pas. Mon plus gros défi, c’est d’essayer de le vaincre. De temps en temps, il fait des fausses balles, parfois des coups sûrs. Moi, il arrive que je le retire sur trois prises. On se bat. Je suis là-dedans», mentionnait-il avec le sourire confiant du champion qu’il a été, qu’il est et qu’il sera pour toujours.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Nicole et Robert Ouellet
Nicole et Robert Ouellet
1 mois

Mes sympathies a toute la famille.