Vaccin : vers un été plus « normal » à quelques conditions près selon Trudeau

NATIONAL. Le maintien des restrictions sanitaires jusqu’à la baisse du nombre de cas et l’administration d’au moins une dose de vaccin à tous les Canadiens permettra d’avoir « un meilleur été », a annoncé le premier ministre, Justin Trudeau.

« Nous voulons tous passer un été où nous pouvons voir nos proches et inviter nos amis à des barbecues » a-t-il expliqué en conférence de presse, caressant l’espoir d’un « été à une dose » et « un automne à deux doses », en référence aux deux doses de vaccin nécessaires contre la COVID-19.

Justin Trudeau s’est réjoui de constater que près de la moitié des adultes admissibles ont reçu une première dose de vaccin au Canada, un pays classé au trio de tête du G20 sur le rythme quotidien des vaccinations.

« D’ici septembre, comme nous le disons depuis des mois, nous aurons suffisamment de doses pour que tous les Canadiens soient complètement vaccinés », s’est à nouveau projeté le premier ministre sur un air optimiste.

Les taux de vaccination de 75 % pour la première dose et de 20 % pour la seconde sont quelques critères qui permettent d’envisager la levée des restrictions selon Santé Canada. L’impact du climat ou de la chaleur n’a pas encore été retenu comme un critère plausible de relâchement des mesures mises en place contre la propagation du virus.

À la date du 8 mai, le Canada avait administré 15 652 046 doses de vaccin, soit un taux de 41,3 %. D’autres livraisons ont été effectuées depuis lors dans ce pays qui reçoit ce mois de mai plus de 2 millions de doses du vaccin de Pfizer-BioNtech et plus d’un million de celui de Moderna chaque semaine.