Saint-Wenceslas souligne l’engagement de ses citoyens

SAINT-WENCESLAS. Le 30 avril dernier, la Municipalité de Saint-Wenceslas a souligné l’engagement de ses bénévoles lors d’une fête en leur honneur. Organisé dans le cadre de la Semaine de l’action bénévole, cet évènement était l’occasion de remercier toutes les personnes qui s’impliquent dans la communauté et de mettre en lumière leur contribution au dynamisme de la municipalité.

Une quarantaine de bénévoles ont été individuellement félicités sous des applaudissements chaleureux. De ce nombre, trois personnes ont reçu un Prix reconnaissance du bénévolat. Les lauréats ont été sélectionnés par le Conseil municipal parmi les nombreuses candidatures soumises par les citoyens. Il s’agit de Kathleen Houle, Éric Thériault et Nicole Lafrance-Dubord.

Kathleen Houle, reconnue comme une personne dynamique et sociable, s’implique dans la communauté depuis de nombreuses années au sein des Loisirs de St-Wenceslas et à la bibliothèque.

De son côté, Éric Thériault, très impliqué depuis quelques années au sein des Loisirs, s’est particulièrement investi pour le développement du sentier pédestre au parc industriel et la revitalisation de la municipalité.

Pour sa part, Nicole Lafrance-Dubord s’est impliqué pendant 25 ans dans l’Association du partage pour l’organisation du grand marché aux puces annuel. Engagée et toujours prête à donner de son temps, Nicole a notamment été conseillère municipale pendant de nombreuses années.

À tous les bénévoles qui ont été soulignés lors de cette journée s’ajoutent de nombreux volontaires qui mettent l’épaule à la roue de façon ponctuelle tout au long de l’année. Que ce soit aux loisirs, à la FADOQ, à la bibliothèque, à la commode, la guignolée ou encore lors d’activités spéciales, les bénévoles de Saint-Wenceslas contribuent à rendre la vie communautaire riche et dynamique.

 » Il n’y a pas de mots pour décrire ce que l’on fait germer lorsqu’on donne de son temps pour une cause, pour le bien d’autrui, pour le bien de sa communauté, sans rien attendre en retour. Ce que je sais, c’est que ça nourrit le cœur et que ça élève. Les bénévoles font un travail essentiel et important et on tenait à prendre le temps de leur dire merci. Il s’agissait d’une première édition, mais certainement pas la dernière! « . mentionne Réal Deschênes, maire de Saint-Wenceslas. (MEV)