Écosource: des détails techniques encore à régler

BÉCANCOUR. Il reste encore quelques détails techniques à régler concernant l’usine de recyclage de pneus que prévoit construire, à Bécancour, la Société Écosource recyclage.

L’approvisionnement en eau des gicleurs, essentiels au projet, cause toujours problème. Par contre, les analyses en ingénierie menées pour trouver une solution sont maintenant terminées.

«Le dossier est bien vivant. Il y a une volonté politique de continuer en ce sens-là», assure le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois. «On va se pencher très bientôt sur une proposition qui nous a été faite pour accommoder l’entreprise. Ensuite, les travaux pourront commencer.»

Il explique que c’est une incompréhension concernant la nécessité de l’approvisionnement en eau qui est à l’origine du problème. «Au moment de la vente du terrain, l’entreprise n’avait pas prévu qu’elle aurait besoin d’autant d’eau pour ses gicleurs, rappelle M. Dubois. Du côté de la Ville, on ne voulait pas que les citoyens manquent d’eau, et on sait maintenant que la quantité est suffisante.»

L’affaire étant désormais éclaircie, il faudra maintenant installer un tuyau supplémentaire pour acheminer suffisamment d’eau vers la zone où sera construite l’usine. «C’est une zone où d’autres projets sont aussi dans l’air, alors on doit regarder l’ensemble du projet», mentionne le maire.

Rappelons que la Société Écosource recyclage prévoit investir 13 M$ pour la construction de son usine qui récupérera et donnera une seconde vie aux pneus usés de tout genre.