Du renfort pour les services de première ligne

RÉGIONAL. Un organisme à but non lucratif de la région prend de l’ampleur. Le Service d’intervention d’urgence civil du Québec (SIUCQ) déploie ses ailes en Mauricie.

Rappelons que l’organisme fondé en 1998 à Drummondville dessert aujourd’hui une bonne partie des MRC de Drummond et d’Arthabaska ainsi que les municipalités de Saint-Léonard-d’Aston et Sainte-Perpétue.

Une division «Mauricie» a été créée en 2017, mais elle ne dessert pour le moment que la municipalité de Saint-Élie-de-Caxton. Or, l’organisme compte intensifier ses approches auprès de municipalités afin d’augmenter son offre de service. Il vise à atteindre les 40 membres à la fin de l’année 2021. Pour appuyer sa démarche, il s’est doté d’un pied-à-terre à Saint-Boniface, près de Shawinigan, le 1er août dernier.

Le SIUCQ est un OBNL offrant des services variés lors de situations menaçant la sécurité civile dans les territoires desservis. Il compte sur plus de 100 membres bénévoles disponibles en tout temps, plusieurs véhicules d’urgence et des équipements variés. Périmètre de sécurité, contrôle routier, services médicaux d’urgence, évacuations et recherche au sol ne sont que quelques-uns des services dispensés par l’organisation.

Le SIUCQ vient appuyer les différents services de première ligne comme les policiers, les pompiers ou les ambulanciers. Il détient ses propres véhicules d’urgence.

(Avec la collaboration de Patrick Vaillancourt)