Bécancour veut élargir le chemin Leblanc

BÉCANCOUR.  Depuis le début des activités du Grand Royal Casino de Wôlinak, les citoyens de Bécancour s’inquiètent de la circulation accrue sur le chemin Leblanc où il est situé, notamment des autocars qui y passent en direction de l’établissement de jeux. C’est en réponse à ces inquiétudes que la Ville de Bécancour entreprendra des démarches pour élargir le chemin Leblanc.

« Officiellement, la décision n’est pas encore prise, mais c’est dans l’intention du conseil de sécuriser ce chemin qui fait l’objet de plusieurs questions et inquiétudes des citoyens depuis maintenant un an. On voulait prendre le temps de faire une bonne lecture de la situation et de voir également quel genre d’affluence additionnelle le casino amène », mentionne Lucie Allard, mairesse de Bécancour.

Si au départ on souhaitait que le trafic emprunte le boulevard du Danube afin de se diriger vers le casino, la réalité n’est pas aussi simple. « Les GPS de ce monde donnent le chemin Leblanc pour se rendre au casino. C’est un chemin emprunté non seulement par les gens qui veulent se rendre au casino, mais également par de la machinerie et par l’ensemble des résidents du secteur », rappelle Mme Allard.

« C’est un chemin qui semble plus étroit compte tenu de ses courbes et de son parcours sinueux. Il faut se rappeler également que le chemin Leblanc est un tronçon qui était identifié comme une voie cyclable partagée, ce qui n’est plus sécuritaire en ce moment », poursuit-elle.

« On va bouger cet été pour faire les études pour savoir de combien on élargit le chemin Leblanc de chaque côté et des travaux devraient se faire dans un avenir rapproché », conclut Marion Lamothe, conseiller municipal.