2,2 M$ pour le Centre national intégré du manufacturier intelligent propulsé par l’UQTR

RÉGIONAL. Développement économique Canada accorde un appui financier de 2 220 000$ au Centre national intégré du manufacturier intelligent (CNIMI) propulsé par l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et le Cégep de Drummondville.

Cette contribution non remboursable servira à acquérir, installer et programmer des technologies numériques et des équipements innovants, ainsi qu’à acquérir et implanter des logiciels.

Situé à Drummondville, le CNIMI vise notamment à appuyer les entreprises manufacturières dans la numérisation de leurs opérations et leur virage 4.0., ainsi qu’à rassembler des composantes universitaires et collégiales ainsi que des entreprises manufacturières dans le but de créer une synergie et un transfert des connaissances entre les milieux de la formation et de la recherche.

«Les montants annoncés nous permettent d’appuyer concrètement la transition du secteur manufacturier québécois vers la fabrication intelligente et d’en renforcer les possibilités d’avenir. Notre vitrine industrielle des plus récentes technologies d’automatisation manufacturière jouera à cet égard un rôle majeur, tant sur le plan académique pour la formation des étudiants que sur celui de la recherche appliquée et de son transfert dans le milieu», souligne Christian Blanchette, recteur de l’UQTR.

Le nouveau pavillon rassemblera sous un même toit les activités d’enseignement, de recherche, de valorisation et de transfert de technologies. L’ouverture est prévue pour l’automne 2022.