Une nouvelle direction à la Société Alzheimer Centre-du-Québec

Communiqué

Une nouvelle direction à la Société Alzheimer Centre-du-Québec
Valérie Richer (Photo : Elodie Kergal)

Au terme d’une longue et fructueuse carrière, dont les six dernières années à titre de directeur général de la Société Alzheimer Centre-du-Québec, la Société annonce le départ à la retraite de Michel Viens à la fin du mois de juin.

Le conseil d’administration témoigne sa haute estime et sa profonde reconnaissance à l’endroit de monsieur Viens. Il n’est pas exagéré d’affirmer que, sous son leadership exercé avec cœur, pragmatisme et détermination, la Société a considérablement évolué, au point d’être maintenant reconnue comme un acteur régional de premier plan au service des personnes vivant avec un trouble neurocognitif majeur et de leurs proches. «Nous lui souhaitons un temps de récupération bien mérité et une retraite vivifiante.»

« À l’aube de ma retraite et en jetant un regard sur les dernières années, je ne peux que ressentir un sentiment de grande fierté. Quelle belle organisation. Cette corporation dispose d’une équipe professionnelle vraiment aguerrie qui continuera à veiller à son succès », a mentionné Michel Viens. 

Le conseil d’administration a lancé, en janvier dernier, un rigoureux processus de sélection afin de recruter une personne en mesure de poursuivre l’élan donné par monsieur Viens.  En effet, le 27 avril dernier, le conseil d’administration a unanimement entériné la nomination de Valérie Richer. Jusqu’à récemment, elle assumait la direction générale du Regroupement provincial en santé et bien-être des hommes. Madame Richer est la personne rassembleuse, dynamique et rigoureuse que le conseil recherchait pour succéder à Viens à compter du 22 juin. 

À propos de la Société Alzheimer Centre-du-Québec

La Société Alzheimer Centre-du-Québec, organisme à but non lucratif, se positionne comme un acteur incontournable dans la région pour l’accompagnement des proches aidants et des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’un trouble neurocognitif. Elle est la porte d’entrée à une vaste gamme de services offerts tels que le soutien psychosocial individuel et familial, l’information, la formation accréditée aux professionnels et intervenants, le répit-stimulation et l’hébergement permanent à la Maison Myosotis de Drummondville.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires