Trois enjeux prioritaires pour le Centre-du-Québec

Photo de Stéphanie Paradis
Par Stéphanie Paradis
Trois enjeux prioritaires pour le Centre-du-Québec
Antoine Tardif, maire de Victoriaville, Geneviève Dubois, présidente de la Table des MRC du Centre-du-Québec, préfète de la MRC de Nicolet-Yamaska et mairesse de Nicolet, et Lucie Allard, préfète suppléante de la MRC de Bécancour et mairesse de Bécancour. (Photo : Stéphanie Paradis)

CENTRE-DU-QUÉBEC.  Dans le cadre de la campagne électorale, les membres de la Table des MRC du Centre-du-Québec ciblent trois enjeux prioritaires. Ces derniers demandent la création d’un fonds dédié à l’économie et à la prospérité durable, une couverture cellulaire complète ainsi que la tenue d’un sommet régional sur la santé.

Les membres de la Table des MRC demandent aux partis politiques de s’engager à réaliser ces actions qu’ils jugent déterminantes pour l’avenir de la région.

Les élus veulent ainsi s’assurer d’un développement et d’une prospérité durables de la région dans le contexte où des investissements de plus de 4 G$ sont annoncés principalement dans la filière des batteries pour les voitures électriques. Ils veulent également faire du Centre-du-Québec la première région entièrement branchée au Québec et ils demandent la tenue d’un sommet sur la santé pour améliorer les soins de proximité et identifier les services à décentraliser.

Créer un fonds dédié à l’économie et à la prospérité durable

Les élus demandent la création d’un fonds dédié à l’économie et à la prospérité durables afin de soutenir la région pour relever les défis que les investissements majeurs prévus dans la région entraineront, dont le manque de main-d’œuvre, la pénurie de logements, le développement du transport collectif, l’accueil de nouveaux arrivants, les services de garde et l’aménagement du territoire.

Les sommes investies dans le fonds seraient gérées en concertation avec les acteurs locaux et régionaux afin de soutenir des projets qui contribueront au développement harmonieux du territoire et à la croissance économique de la région.

Désigner le Centre-du-Québec comme région pilote pour une couverture cellulaire complète

Pour faire du Centre-du-Québec la première région entièrement branchée au Québec, les élus demandent qu’elle soit reconnue par le gouvernement comme état une région pilote. Le Centre-du-Québec est la seule des 17 régions du Québec à avoir entièrement cartographié son territoire, à connaitre précisément les endroits où le service cellulaire est déficient et à avancer des solutions concrètes pour assurer une couverture complète sur tout son territoire.

Tenir un sommet régional sur la santé

Au chapitre de la santé, le vieillissement de la population constitue l’un des grands défis de la région alors que le nombre de médecins par habitant est le moins élevé au Québec. Dans le cadre de la décentralisation annoncée par le gouvernement, les membres de la Table des MRC demandent la tenue d’un sommet régional sur la santé pour améliorer les soins de proximité et identifier les services à décentraliser.

Ils demandent également la création d’un comité de travail permanent, formé d’élus locaux et régionaux, de citoyens ainsi que des autorités du ministère de la Santé et des Services sociaux, dont le mandat sera de donner suite au sommet et de bâtir un plan d’action régional innovant axé sur les services de proximité qui ciblera notamment les ainés et les personnes vulnérables.

Des engagements des partis politiques demandés

Ces trois enjeux prioritaires ont été transmis aux candidats des quatre circonscriptions de la région afin qu’ils prennent position d’ici les 10 prochains jours. Les membres de la Table des MRC leur demandent une réponse écrite d’ici le 17 septembre. Les engagements de chacun seront par la suite rendus publics afin d’informer la population du Centre-du-Québec avant la tenue du scrutin.

« Je suis particulièrement fière du travail que nous avons accompli comme équipe, les élus des cinq MRC du Centre-du-Québec », mentionne la présidente de la Table des MRC du Centre-du-Québec et préfète de la MRC de Nicolet-Yamaska, Geneviève Dubois, en soulignant qu’aucune autre région au Québec n’a accompli un travail semblable.

« Depuis le printemps, nous avons travaillé en concertation pour identifier ces priorités. Ce sont des enjeux propres à notre région qui nous distinguent et qui nous rassemblent », ajoute Mme Dubois.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires