Sainte-Monique officiellement propriétaire de son église

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Sainte-Monique officiellement propriétaire de son église
L'église de Sainte-Monique (Photo : (Photo archives))

SAINTE-MONIQUE. La municipalité de Sainte-Monique est officiellement propriétaire de son église. La transaction avec la fabrique a été finalisée chez le notaire le 15 juin.

On se rappelle qu’en novembre dernier, les citoyens avaient voté majoritairement pour que l’église passe aux mains de la municipalité afin qu’elle puisse y réaliser un projet de salle communautaire, entre autres. Un particulier souhaitait aussi acquérir le bâtiment.

Depuis le vote, quelques étapes administratives ont dû être franchies. « Il fallait avoir le décret de l’évêque. On a aussi eu des petites surprises de dernière minute, mais tout s’est réglé avec la fabrique. On est très content », mentionne la mairesse Denise Gendron.

Tout au long du processus, la municipalité a dû s’armer de patience en raison de la pandémie, qui a aussi compliqué les communications avec les citoyens. « On avait commencé à leur en parler [avant la pandémie], mais c’est ensuite devenu difficile de continuer à leur expliquer la pertinence du projet », admet la mairesse, qui rappelle que « c’est le plan de revitalisation de notre village qui est basé là-dessus ».

 Maintenant qu’elle a les clés en main, la municipalité regarde vers l’avenir avec enthousiasme. Dès cet été, elle organisera des activités dans le bâtiment et sur le terrain autour: « Même si les réparations majeures ne sont pas faites, on va tenir quelques conférences et nos séances publiques dans l’église », indique Mme Gendron, tout en évoquant la présentation des Jeudis en chansons et de l’Écofête à cet endroit. « On va en outre rapidement penser à des programme pour réduire la consommation d’énergie. Il faut aussi sécuriser l’église, par exemple en y installant des caméras. »

 Par ailleurs, à la séance publique du conseil des maires de Nicolet-Yamaska tenue le 15 juin en soirée, la municipalité a reçu la confirmation d’un soutien financier du Fonds de développement structurant du territoire pour l’acquisition du terrain enclavé entre l’église et le bureau municipal. « Il pourra être utile si on a besoin de stationnements supplémentaires, mentionne la mairesse. On ne sait pas encore exactement ce qu’on va faire de ce terrain, peut-être un petit parc de panneaux solaires pour chauffer notre église, mais ça reste à voir. »

Concernant les travaux majeurs à faire, la municipalité prévoit les réaliser dans un horizon de 5 à 10 ans. Rappelons que l’église s’enfonce dans le sol depuis près de 100 ans…

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires