Projet de 1,2 M$ au Moulin Michel de Gentilly

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Projet de 1,2 M$ au Moulin Michel de Gentilly
L'espace extérieur du Moulin Michel de Gentilly. (Photo : Andréane Tardif Photographe)

BÉCANCOUR. Le site du Moulin Michel de Gentilly subira d’importantes améliorations évaluées à 1,2 M$ en 2023. La Société des Amis du Moulin Michel a mis la main sur une subvention d’un demi-million de dollars pour agrandir l’agora, bonifier sa scène extérieure et revoir le stationnement, notamment.

La subvention provient de Développement économique Canada pour les régions du Québec. Elle lui permettra de réaliser un gros morceau de son plan directeur, réfléchi juste avant la pandémie.

Scène extérieure

Le réaménagement de la scène extérieure est déjà en préparation. « On veut en faire une scène professionnelle qui va mieux se marier avec le Moulin et le site naturel tout autour; par exemple, en utilisant des matériaux comme du bois », explique Philippe Dumas, directeur général du Moulin Michel.

La scène sera accessible quatre saisons. Actuellement, le projet est rendu à la phase de programmation: « On prévoit avoir un espace du public couvert », affirme M. Dumas, ajoutant que « les esquisses devraient suivre cet été ».

Plus de spectacles pourront ainsi y être offerts puisque l’équipe du Moulin n’aura plus à se soucier des caprices de Dame Nature.

Accessibilité

L’équipe du Moulin travaille aussi à faciliter l’accessibilité au site à tous les types de clientèles, y compris les personnes à mobilité réduite. Une étude géotechnique sera bientôt réalisée en soutien au projet. Philippe Dumas souligne que présentement, le site a une capacité d’accueil maximale d’environ 2000 personnes.

Stationnement

Pour bien accueillir les visiteurs, l’espace de stationnement sera revu. Les travaux seront mûrement réfléchis étant donné le zonage agricole actuel. « C’est sûr que pour les grands événements, on va poursuivre avec une navette, précise M. Dumas. Car pour être capable d’accueillir 600-800 personnes en même temps, il nous faudrait un stationnement de type Walmart, et on ne veut pas ça! »

La suite

Sur papier, l’échéancier pour la réalisation de l’ensemble de ce grand projet est 2023, tel que mentionné plus haut. Or, il n’est pas exclu que ce soit repoussé d’un an. « On reste attentif aux délais dans le milieu de la construction », précise le directeur général du Moulin.

D’autres bailleurs de fonds devraient également se manifester sous peu. On pense notamment à une contribution financière probable du gouvernement provincial, qui s’ajouterait aux autres déjà obtenues de la Ville de Bécancour et de Loisir Sport Centre-du-Québec.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires