Les candidats du PQ de Lotbinière-Frontenac et de Nicolet-Bécancour opposés à l’exploitation des gaz de schiste

Communiqué de presse

Les candidats du PQ de Lotbinière-Frontenac et de Nicolet-Bécancour opposés à l’exploitation des gaz de schiste
Louise Marchand, candidate péquiste de Lotbinière-Frontenac, en compagnie de Philippe Dumas, candidat péquiste de Nicolet-Bécancour. (Photo : courtoisie)

NICOLET-BÉCANCOUR | LOTBINIÈRE La candidate du Parti Québécois dans Lotbinière-Frontenac, Louise Marchand, et celui de Nicolet-Bécancour, Philippe Dumas ont réalisé un point de presse commun pour réaffirmer à leurs concitoyens la position claire de leur parti contre l’exploitation des hydrocarbures.  

Ils ont rappelé que les circonscriptions de Nicolet-Bécancour et Lotbinière-Frontenac et toute la Vallée du Saint­-Laurent sont toujours pressenties par les gazières pour l’exploitation des gaz de schiste.  

« Celles-ci prétendent que de nouvelles technologies sont maintenant disponibles pour extraire les gaz de schiste avec moins d’impacts, ce qui reste à prouver. Au Parti Québécois, nous tenons à réaffirmer qu’il n’y a pas d’acceptabilité sociale pour ce genre de projet au Québec, et ce, bien que certains chefs de partis laissent planer le doute sur le retour des gazières avec le projet de GNL et l’exploitation des puits de gaz de schiste dans la Vallée du Saint-Laurent », ont fait valoir les deux candidats.

« La fracturation hydraulique est présentement interdite dans le schiste selon la loi sur les hydrocarbures et les règlements d’application en vigueur. Au Parti Québécois, nous nous opposons fermement à la réouverture des dossiers de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures incluant les gaz de schiste au Québec. Le Parti s’engage à jouer le rôle de chien de garde qui verra à ce que la loi s’applique et que les compagnies ferment sécuritairement les puits sur tout le territoire. De plus, nous veillerons à ce que les permis de recherche et d’exploitation soient annulés dans toute la Vallée de Saint-Laurent », a ajouté Mme Marchand.

« Jamais un gouvernement du Parti Québécois n’exploitera les hydrocarbures dans Nicolet-Bécancour ou dans Lotbinière-Frontenac. J’espère qu’il en est de même pour tous les candidats et candidates, par respect pour les citoyens qui ont affirmé haut et fort : non aux gaz de schiste », a renchéri Philippe Dumas.  

Le duo a finalement signifié que pour contrer la grande demande en énergie renouvelable, le Parti Québécois présentait des alternatives telles que stimuler la filière des biocarburants et maximiser les efforts en efficacité énergétique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires