CAQ : Donald Martel a des ailes

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
CAQ : Donald Martel a des ailes
Donald Martel, député de Nicolet-Bécancour, sollicitera un autre mandat dans l'équipe de la CAQ. (Photo : (Photo Marie-Eve Veillette))

NICOLET-BÉCANCOUR. Le député sortant Donald Martel est en quête d’un quatrième mandat dans Nicolet-Bécancour. Mais ce n’est pas parce qu’on est député depuis 10 ans que mener une campagne électorale est un jeu d’enfant, confie-t-il…

« C’est ma quatrième campagne à la CAQ (Coalition Avenir Québec) et quand je l’ai commencée, j’ai senti une espèce de paralysie. C’est la première fois que ça m’arrivait. Je suis quelqu’un de terrain et depuis deux ans, avec la pandémie, j’ai vu beaucoup moins de gens. Ça m’a pris deux ou trois jours avant de retrouver mon aisance ».

L’accueil reçu lui a donné des ailes. Il se promet de visiter toutes les municipalités d’ici la fin de la campagne, et certaines plus d’une fois : « C’est ma priorité », dit celui qui prévoit des sorties à son agenda tous les jours. « J’ai un horaire assez chargé!  J’ai fait un peu de porte à porte et visité beaucoup d’endroits publics et des commerces. »

Un moment fort de sa campagne n’était même pas prévu à son horaire. « J’ai dévié du circuit prévu », dit-il. « Je suis allé cogner aux Résidences Pelletier pour aller voir Louis Caron (écrivain émérite de Nicolet). Ça faisait plusieurs années que je ne l’avais pas vu, et ç’a été une belle rencontre. On a fait beaucoup de choses ensemble, lui et moi, du temps de la MRC (NDLR : Donald Martel a été directeur général de Nicolet-Yamaska avant d’être élu député). »

Monsieur Martel se réjouit par ailleurs des annonces faites récemment dans la région par son chef François Legault : « Il est venu annoncer de gros investissements au niveau de l’économie verte et a rappelé à quel point le Parc industriel et portuaire de Bécancour était important, [étant identifié] comme le centre de la filière batterie. C’est toute la région qu’on va réussir à développer avec ça, y compris la Maurcie », commente-t-il.

Pour le reste de la campagne, Donald Martel résume ses prochaines actions ainsi : « Terrain, terrain et terrain ».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires