La MRC de Bécancour en campagne pour maintenir le service des médecins dépanneurs à Fortierville

Communiqué de presse

La MRC de Bécancour en campagne pour maintenir le service des médecins dépanneurs à Fortierville
L'urgence de Fortierville (Photo : (Photo archives - Le Courrier Sud))

MRC DE BÉCANCOUR. Le conseil des maires de la MRC de Bécancour lance cette semaine une campagne de communication afin de maintenir le service des médecins dépanneurs à l’urgence de Fortierville, et ce, malgré le fait qu’elle ne soit pas ouverte 24 heures sur 24. La campagne prendra la forme de bannières publicitaires, de publicités dans les journaux et la radio, ainsi que dans les médias sociaux.

Le message et le visuel sont simples, faciles à comprendre et réalistes. Cette campagne touche toute la population de la MRC de Bécancour et certaines MRC avoisinantes. Elle vise principalement à maintenir des services de qualité et d’éviter les risques de ruptures de services.   

En mai dernier, les membres du conseil des maires apprenaient qu’en offrant plus le service d’urgence 24 h au Centre multiservices de santé et de services sociaux (CLSC) de Fortierville, il ne bénéficierait plus du droit de faire appel à des médecins dépanneurs. Cette décision serait, entre autres, basée selon les clauses administratives propres au fonctionnement des centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux (CIUSSS). 

Selon la mairesse de Fortierville, Julie Pressé, » la population de la région a déjà accepté, bien malgré elle, la réduction des heures d’ouverture de l’urgence en 2020 et qu’elle est maintenant aux prises avec les conséquences de cette décision, en se voyant refuser le service des médecins dépanneurs. Au cours des prochains mois, nous aurons plusieurs heures à combler et sans les médecins dépanneurs, c’est la population qui subira les conséquences dans le service « .

Le rôle des médecins dépanneurs est important pour une urgence en région, ils viennent soutenir le manque d’effectif médical pour assurer le service à la population. Le temps compte et les médecins dépanneurs sont déjà à choisir les horaires pour le début de l’automne prochain faisant en sorte que l’urgence de Fortierville ne peut attendre que la situation change en septembre.

» Nous avons toujours eu une très bonne collaboration avec le CIUSSSMCQ. Nous avons de la difficulté à comprendre cette décision qui nous est imposée. Nous allons tout faire pour assurer le retour des médecins dépanneurs d’ici l’automne. Nous avons un grand besoin de ce service. Il est important que le gouvernement comprenne l’enjeu et les impacts de ce manque de service pour notre région, et aussi pour les régions avoisinantes. Nous espérons fortement que cette campagne nous permettra de nous faire entendre. Notre communauté croit en l’avenir du service d’urgence et estime opportun de se mobiliser pour trouver la meilleure solution rapidement « , mentionne Mario Lyonnais, préfet de la MRC de Bécancour.

» Sachant qu’il est déjà difficile d’obtenir des soins médicaux pour nos populations en dehors des heures régulières, la Ville de Bécancour croit fermement qu’un tel contexte dans lequel l’urgence de Fortierville fait face, n’aidera en rien le développement de notre région. De plus, nous devons tenir compte que nous accueillerons bientôt 3 000 à 4 000 emplois dans le Parc industriel et portuaire de Bécancour, alors l’accès à un service de santé de proximité est indispensable « , tient à souligner la mairesse de la Ville de Bécancour, Lucie Allard.   

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires