La CAQ s’engage à compléter la couverture cellulaire

Le Courrier Sud | Rédaction

La CAQ s’engage à compléter la couverture cellulaire
(Photo : (Photo archives))

Si elle est réélue au pouvoir le 3 octobre prochain, la Coalition Avenir Québec (CAQ) entend compléter la couverture cellulaire d’ici 2026 grâce à la création du fonds Infrastructures et données Québec (ID Québec).

Cette mesure représente un investissement de trois milliards de dollars.

Au Centre-du-Québec, cet enjeu a maintes fois été soulevé par la population et les élus municipaux.

«Je suis tellement heureux de cette annonce. Elle représente une avancée importante pour nos collectivités rurales. Elles pourront offrir à leurs citoyens les outils qui permettront à tous de profiter pleinement des avantages de l’économie numérique », affirme Donald Martel, candidat de la CAQ dans Nicolet-Bécancour.

«La couverture cellulaire est un enjeu important pour les citoyennes et citoyens, mais également pour nos entrepreneurs. Assurer la couverture du réseau cellulaire sur tout le territoire va grandement contribuer au développement économique et social de la région », renchérit  Eric Lefebvre, candidat dans Arthabaska.

«Même tout près de Drummondville, on a des enjeux de connectivité. C’est une question de développement économique, d’équité et de sécurité», fait quant à lui remarquer André Lamontagne, candidat dans Johnson.

De son côté, Sébastien Schneeberger, candidat dans Drummond-Bois-Francs, considère que son parti prend ici «un engagement qui viendra régler un enjeu du quotidien de nos citoyens et citoyennes qui vivent dans des municipalités rurales.». Il ajoute: «Nous allons agir pour nous assurer que nous puissions tous collectivement travailler et communiquer sans embûche, partout sur le territoire. »

La CAQ souhaite aussi convertir la majorité du réseau cellulaire à la technologie 5G d’ici 2030 et déployer la fibre optique partout au Québec.

Des investissements privés de 4,8 milliards $ pourraient aussi s’ajouter à ceux du public au cours du mandat en raison de l’effet de levier que générera le fonds ID Québec. Ainsi, l’investissement total atteindrait 7,8 milliards $.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires