La CAQ fait le bilan de son mandat 2018-2022

Photo de Stéphanie Paradis
Par Stéphanie Paradis
La CAQ fait le bilan de son mandat 2018-2022
Eric Lefebvre, député d’Arthabaska, et André Lamontagne, ministre responsable du Centre-du-Québec. (Photo : Stéphanie Paradis)

Québec présentait ce vendredi son bilan de mandat 2018-2022 pour la région du Centre-du-Québec. Le ministre responsable du Centre-du-Québec, André Lamontagne, était en compagnie d’Eric Lefebvre, député d’Arthabaska, de Sébastien Schneeberger, député de Drummond-Bois-Francs, et de Donald Martel, député de Nicolet-Bécancour, afin de revenir sur les principales réalisations du parti Coalition Avenir Québec qui touchent directement la qualité de vie des citoyens et qui s’inscrivent dans les priorités établies en début de mandat, principalement en éducation, en santé et en économie.

« Mes collègues et moi, nous nous sommes investis au cours des dernières années afin d’améliorer la qualité de vie de nos citoyens. On peut dire que nous avons des résultats concrets à présenter aux électeurs! », mentionne André Lamontagne.

« On est très fiers des sommes investies au Centre-du-Québec, mais au-delà de l’argent, c’est l’activité que tout ça va générer et la place que le Centre-du-Québec peut prendre qui importent », ajoute le ministre Lamontage.

Éducation

Lors de son premier mandat, le gouvernement a investi pour améliorer la qualité de vie des citoyens, notamment en éducation. Au cours du dernier mandat, pas moins de trois nouvelles écoles primaires ont été inaugurées, et une nouvelle école primaire est en construction à Saint-Sylvère.

Famille

Le caucus du Centre-du-Québec affirme que la petite enfance et l’éducation ont été au cœur de leurs préoccupations. Tout d’abord, grâce au Grand Chantier pour les familles mis en place par le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, chaque enfant pourra avoir accès à une place subventionnée dans le réseau des services de garde éducatifs à l’enfance.

« Alors que l’on confirmait en novembre dernier que plus de 1400 nouvelles places seraient créées dans les prochaines années, en date d’aujourd’hui, plus de 1000 places sont en cours de réalisation un peu partout sur le territoire, et en raison des conditions du Grand Chantier, nous avons l’assurance qu’elles verront le jour rapidement », mentionne Sébastien Schneeberger.

Transport

Les députés du Centre-du-Québec ont annoncé des sommes records pour la réfection, l’entretien et l’amélioration des infrastructures routières, autant au niveau municipal que pour les grands axes. Au cours des trois dernières années, les municipalités de la région ont bénéficié de plus de 36M$ en aide à la voirie locale. Notons aussi la progression du dossier du doublement de l’autoroute 55, dont les travaux débuteront enfin dans les prochains mois grâce à la détermination et au travail du député de Nicolet-Bécancour.

Économie

Depuis quatre ans, le gouvernement souhaite créer un environnement idéal pour favoriser le dynamisme économique de la région, autant par sa réforme d’investissement Québec que par des injections de sommes importantes dans la région.

Également, des milliards de dollars ont été annoncés par plusieurs entreprises qui viendront s’installer au parc industriel de Bécancour. « Le Parc industriel et portuaire de Bécancour va devenir l’épicentre d’un nouveau dynamisme économique au Québec, affirme le ministre Lamontagne. On peine à imaginer à quoi ça va ressembler dans 10 ans, dans 15 ans, mais c’est vraiment extraordinaire que le cœur de ça soit ici chez nous. »

Citoyens

Le gouvernement actuel insiste sur le fait que ses députés de la région se sont assuré que les citoyens aient davantage dans leur portefeuille grâce au 500$ prévu dans le dernier budget pour contrer la hausse des prix, la baisse de la taxe scolaire, la bonification de l’allocation familiale et du crédit d’impôt pour services de garde.

Le sujet de l’accès à l’Internet haute vitesse a également été abordé. « On ne peut pas parler de qualité de vie sans l’accès aux services de base. L’accès Internet haute vitesse est une nécessité dans la vie d’aujourd’hui, au même niveau que l’électricité, et notre gouvernement a pris les grands moyens pour aplatir tous les obstacles et remplir son engagement. Par un investissement de 50M$, les quelque 7000 foyers de la région qui n’avaient pas encore accès à Internet haute vitesse seront tous branchés dans les prochains mois », se réjouit Eric Lefebvre.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires