Joséphine Bacon, personnalité phare de la culture autochtone

Boris Chassagne, initiative de journalisme local, icimédias
Joséphine Bacon, personnalité phare de la culture autochtone
Joséphine Bacon. (Photo t) (Photo : Geneviève Albert)

ODANAK. Le collège Kiuna peut compter sur Joséphine Bacon, une figure de proue de la culture autochtone et dont la réputation dépasse nos frontières.

Joséphine Bacon a cette année encore accepté le titre de professeure de la langue innue, au Collège Kiuna. Joséphine Bacon est une immense artiste. Parolière, conteuse et réalisatrice innue de renommée internationale, Mme Bacon est faite officière de l’Ordre de Montréal en 2018. La Ville dit d’elle qu’elle «est une auteure phare du Québec et une grande ambassadrice de la culture des Premières Nations au Québec et à l’étranger. Traductrice-interprète et enseignante depuis 40 ans de l’innu-aimun, la langue innue, Joséphine Bacon œuvre entre autres auprès des aînés, détenteurs du savoir traditionnel, afin de préserver et de transmettre leur langue et leurs connaissances».

L’innu est une langue polysynthétique et complexe, où chaque mot est composé de plusieurs parties, écrit la linguiste Lynn Drapeau auteure de la première grammaire moderne de langue innue et sur laquelle Jimena Terrazza a aussi travaillé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires