Gérer intelligemment ses feuilles d’automne

Collaboration | Serge Fortier

SAINTE-MARIE-DE-BLANDFORD. Faire un paillis avec les feuilles, c’est logique. La nature le fait depuis toujours, à chaque automne : une nouvelle couche de feuilles, une nouvelle couche d’aiguilles…

De cette couche de paillis se forme l’humus par l’action de la vie dans la terre. En reconnaissance d’avoir de la nourriture, ces organismes conditionnent le sol à faire pousser les plantes qui les ont nourris, afin que ces plantes produisent encore du feuillage qui tombera au sol pour nourrir les générations futures du sol.

Ce mécanisme universel et perpétuel s’effectue à merveille sans qu’aucun des intervenants n’en soit conscient. Mais l’être humain cherche encore à faire autrement que la nature…

Il existe des moyens concrets pour valoriser les feuilles des arbres en les transformant en un beau paillis qui ne part pas au vent et qui, appliqué tôt au printemps, permet de rendre nos plates-bandes propres sans avoir à faire le ménage des vieux feuillages, mais en les couvrant de ce paillis.

Comment fabriquer ce paillis? En hachant ses feuilles les couvir d’une toile l’hiver et les placer dans ses plates-bandes au printemps.

Cette méthode toute simple a de nombreux avantages :

  • Les feuilles sont valorisées sur place en paillis et deviennent le compost pour nourrir les  mêmes arbres qui les ont produites,
  • Pas d’ensachage dans des sacs à usage unique, 
  • Pas de transport dans des camions qui émettent des GES, 
  • Pas besoin d’achat de paillis ensaché dans des poches de plastique et transporté sur de longues distances, 
  • Pas besoin d’achat de compost, 
  • Moins de consommation d’eau potable car l’évaporation est diminuée, 
  • Moins de mauvaises herbes à arracher,
  • Appliqué dans les plates-bandes de vivaces et dans les allées de jardin,
  • Pas de résidus de culture à ramasser et à devoir se débarrasser ailleurs,
  • De belles surfaces d’un beau brun foncé qui fait propre et naturel.

Serge Fortier EPCC

Maîtrise en gestion des matières organiques à la source

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires