Gel du taux de la taxe foncière à Bécancour

Photo de Stéphanie Paradis
Par Stéphanie Paradis
Gel du taux de la taxe foncière à Bécancour
Jean-Guy Dubois, maire de la Ville de Bécancour. (Photo : capture d'écran)

La Ville de Bécancour adoptait ce mercredi son budget pour l’année 2021. Les revenus prévus sont de 31 M$, en hausse de 1,86% par rapport à l’exercice 2020.

Les taux de taxe foncière resteront inchangés pour l’ensemble des catégories d’immeubles. On dénote cependant une augmentation du tarif pour l’eau potable mesurée au compteur de 0,60 $/mètre cube à 0,70 $/mètre cube, et une augmentation du tarif pour la collecte des ordures ménagères et collecte sélective de 142,50 $ à 175,00 $ par logement qui entraîne une augmentation du compte de taxes des contribuables de 1,5 %.

«C’est une décision éclairée qui a été prise, car les coûts des collectes ne baisseront pas, ils ne feront qu’augmenter. Il faut plutôt changer les mentalités et réduire notre production de déchets. Ça parait mal parce que l’augmentation arrive vite, et non graduellement», souligne Jean-Guy Dubois.  «Ça coûte moins cher de faire ramasser ses vidanges pendant 52 semaines que de faire déneiger sa cour pendant l’hiver», relativise ce dernier.

Dans le Plan triennal d’immobilisation, de nombreux projets sont prévus dans la prochaine année, dont plusieurs de réfection de route. Cependant, la plus grande partie du budget sera attribuée au dédoublement de l’aqueduc 14 pouces pour accommoder de nouvelles entreprises au sud de l’autoroute 30. Le projet est conditionnel à l’obtention de l’aide financière de 80 % du coût des travaux.

L’impact sur l’endettement net de la Ville pour ce plan triennal est établi à 2 119 300 $ pour l’exercice 2021. L’endettement net à long terme projeté au 31 décembre 2020 est quant à lui de 53 M$, dette qu’on prévoit réduire à 51,5 M$ au 31 décembre 2021, en incluant le rachat de capital par anticipation.

Le maire de Bécancour rappelle que des projets majeurs ont été sur la planche depuis 2014, dont celui de l’usine de traitement des eaux usée qui dessert 80 % de la population, ainsi que celui de la fibre optique, pour lequel aucune taxe n’a été prélevée, et qui a coûté 8 M$ à la Ville.

La Ville de Bécancour qualifie l’adoption de ce budget comme étant responsable. «Responsable dans la traversée d’une pandémie aussi imprévue qu’imprévisible, marquée par l’incertitude à tous points de vue; responsable dans le souci d’adapter les taxes et tarifications aux coûts réels des services (utilisateurs payeurs); responsable dans l’application d’un programme d’immobilisation à la fois progressiste, mais réaliste dans une Ville vivante et au contexte extrêmement bouillonnant.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Raymond Cormier
Raymond Cormier
1 année

La cueillette des ordures qui passe de 142,50 $ à 175$ il ça donne une augmentation de 22,8% et non 1,5%