Faire découvrir l’entrepreneuriat par le baseball

Photo de Stéphanie Paradis
Par Stéphanie Paradis
Faire découvrir l’entrepreneuriat par le baseball
Zachary Fréchette, entrepreneur. (Photo : courtoisie OSEntreprendre)

NICOLET.  Le jeune entrepreneur Zachary Fréchette, copropriétaire de la microbrasserie La Flûte à Bec, s’est vu offrir l’opportunité de partager son expérience et d’inspirer des jeunes en offrant des conférences dans quatre écoles de la région grâce à l’organisme OSEntreprendre.

« Ça m’a interpellé tout de suite!, lance-t-il d’emblée. Je voyais ça comme un défi personnel de donner un petit cours à partir de mon histoire de jeune entrepreneur et de mes motivations ».

Ce sont donc quatre conférences dans quatre écoles différentes que M. Fréchette a données en novembre dernier, soit à l’école secondaire La Découverte de Saint-Léonard-d’Aston, à l’école primaire Despins de Bécancour, au Collège Notre-Dame-de-l’Assomption et à l’école secondaire Jean-Nicolet.

C’est sans prétention et sans artifice que Zachary Fréchette, âgé de seulement 22 ans, s’est présenté devant les élèves. « Je me suis rendu vulnérable avec mes histoires, avec mon langage familier, avec mon habillement simple. Je voulais montrer que je suis comme eux. J’ai commis des erreurs par le passé et je le disais, explique-t-il. Je trouve aussi intéressant de montrer qu’être entrepreneur, ce n’est pas d’être Superman! »

Comme M. Fréchette fait des affaires depuis un an seulement, il ne s’est pas contenté du cadre de son parcours entrepreneurial afin de motiver les jeunes. Grâce à son parcours sportif au baseball, Zachary Fréchette a pu créer des parallèles entre les sports d’équipe et l’entrepreneuriat, notamment sur la fixation d’objectifs, le non verbal, le travail d’équipe et la communication. « C’est ça que j’ai livré comme conférence et je pense que ça en a intéressé quelques-uns. J’ai raconté comment je suis arrivé dans le junior élite et quelques péripéties qui avaient le potentiel d’en inspirer d’autres », estime le conférencier.

« Il m’est arrivé plusieurs aventures et échecs qui auraient pu m’arrêter, mais j’ai continué à avancer, poursuit-il afin de témoigner de sa persévérance. J’ai attaqué ça du côté psychologique, car j’ai eu des cours de psychologie du sport, et ça m’a beaucoup aidé avec ma blessure ». Zachary Fréchette a subi une subluxation de l’épaule lors d’un match en Floride, blessure qui l’a suivi pendant environ un an. « Je suis tellement en amour avec ce sport que c’est dur d’arrêter. La blessure faisait plus mal psychologiquement que physiquement », avoue-t-il.

Loin du monologue, Zachary Fréchette a échangé avec les élèves afin de mieux les connaitre par des jeux, dont un d’association d’images. « J’ai par exemple présenté une image d’une goutte d’eau et une autre de La Joconde. Même moi je ne connaissais pas le lien entre les images, mais les jeunes en trouvaient! C’est un peu ça, l’entrepreneuriat, c’est de voir des opportunités », conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires