Eau: de gros chantiers à venir dans Nicolet-Bécancour

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Eau: de gros chantiers à venir dans Nicolet-Bécancour

NICOLET-BÉCANCOUR. Huit municipalités de Nicolet-Bécancour ont reçu une aide financière fédérale-provinciale pour soutenir la réalisation de travaux majeurs sur leurs infrastructures d’eau.

Saint-Elphège, Bécancour, Parisville, Saint-Célestin, Sainte-Monique, Sainte-Sophie-de-Lévrard, Saint-François-du-Lac et Saint-Zéphirin-de-Courval en sont les bénéficiaires, pour un total de neuf projets dans la circonscription (deux ont lieu à Parisville).

Ces huit municipalités se partageront une enveloppe représentant un peu plus de 18,5 M$ pour remplacer leurs conduites d’eau potable, d’égouts sanitaires et d’eaux pluviales, et pour restaurer la route et le terrassement aux endroits où les travaux auront lieu. «Cela représente près de la moitié de l’enveloppe destinée à la région du Centre-du-Québec», fait remarquer le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel.

En effet, pour l’ensemble de la région administrative centricoise, les gouvernements fédéral et provincial ont annoncé un investissement global de 38,6 M$ (19,3 M$ chacun) dans 21 projets répondant aux critères d’admissibilité du volet «Infrastructures vertes» du plan Investir dans le Canada et du Fonds pour l’infrastructure municipale d’eau (FIMEAU) de Québec.

«Compte tenu de la capacité de payer [limitée] des municipalités rurales, c’est une excellente nouvelle, cette contribution fédérale-provinciale, commente M. Martel. Ça les aidera à réaliser ces travaux importants. Car une des priorités des municipalités, c’est d’offrir une eau potable de qualité à leurs citoyens et d’avoir un réseau en bon ordre.»

Les projets devraient se réaliser dans la prochaine année. Les municipalités bénéficiaires lanceront bientôt leurs appels d’offres auprès des entrepreneurs. Par ailleurs, deux autres vagues d’appels de projet sont à venir en 2022 et 2024, annonce Donald Martel. «J’invite toutes les municipalités de la circonscription qui ont des besoins à postuler.»

Les projets

Au total dans la région de Nicolet-Bécancour, ce sont plus de 25,6 kilomètres de conduites qui seront remplacées au coût approximatif de 21,2 M$. Les municipalités débourseront le cinquième des dépenses.

À Bécancour, on prévoit le remplacement d’environ 4361 mètres de conduites d’eau potable et d’égouts (projet d’environ 5 M$).

À Parisville, on souhaite remplacer des conduites d’eau potable, d’eaux usées et d’eaux pluviales en deux projets, soit environ 1190 mètres pour le premier et 3 739 mètres pour le deuxième. On procédera ensuite à la restauration de la route et du terrassement où les travaux auront eu lieu; le tout pour un peu plus de 4,2 M$.

À Saint-Célestin, environ 1926 mètres de conduites d’eau potable, d’égouts sanitaires et pluviaux seront restaurés, au coût d’environ 2 M$.

Du côté de Saint-Elphège, on remplacera 2394 mètres de conduites d’eau potable avant de remettre en état les lieux des travaux, ce qui coûtera un peu moins de 1,4 M$.

À Sainte-Monique, 2662 mètres de conduites d’eau potable et d’eaux usées seront rénovées au montant total de 3,1 M$.

À Sainte-Sophie-de-Lévrard, on parle d’un remplacement de conduites d’eau potable, d’eaux usées et d’eaux pluviales sur une distance de 5111 mètres. Les travaux, incluant la remise en état des lieux, devraient coûter 5 M$.

À Saint-François-du-Lac, c’est un remplacement d’environ 560 mètres de conduites d’eau potable, d’égouts sanitaires et pluviaux qui est sur la table, pour un montant approximatif de 530 000$.

Enfin, du côté de Saint-Zéphirin-de-Courval, un souhaite remplacer environ 3663 mètres de conduites pour améliorer les systèmes d’eau potable et d’égouts sanitaires, ce qui devrait coûter 3,4 M$.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires