De plus en plus d’entreprises auront la langue française dans leur poche!

Photo de Rédaction - Le Courrier Sud
Par Rédaction - Le Courrier Sud
De plus en plus d’entreprises auront la langue française dans leur poche!
François Beaudreau, directeur général de la SSJBCQ. (Photo : Capture d'écran)

CENTRE-DU-QUÉBEC.  La Société Saint-Jean-Baptiste du Centre-du-Québec (SSJBCQ) lance un nouveau projet pour promouvoir la langue française dans les entreprises. Intitulée » Avoir la langue dans sa poche « , cette initiative offrira une panoplie d’outils aux entrepreneurs et à leurs employés.

Selon François Beaudreau, directeur général de la SSJBCQ, plusieurs entrepreneurs d’ici ont à cœur de bien utiliser le français, mais manquent parfois de ressources: « Il y a des propriétaires de commerces qui ont plein de contraintes… Ils doivent composer avec une main-d’œuvre étrangère, des logiciels en anglais et des fournisseurs étrangers. Ça peut devenir un réel exploit de conserver la langue française au travail! »

Pour soutenir ces entrepreneurs, la SSJBCQ a créé une nouvelle page Web et des capsules vidéo humoristiques qui sauront attirer l’attention des jeunes, comme des moins jeunes. « Plusieurs entrepreneurs nous ont confié que c’est un défi d’intéresser les jeunes à l’importance de bien utiliser le français au travail. Parfois, de jeunes employés laissent des notes à leur supérieur que celui-ci a du mal à déchiffrer », explique François Beaudreau.

Développé grâce à la contribution financière de l’Office québécois de la langue française, le projet « Avoir la langue dans sa poche » s’adresse à toutes les entreprises de moins de 50 personnes. Déjà près d’une dizaine d’entreprises du Centre-du-Québec ont décidé d’afficher leur engagement envers la langue française, dont Fleuriste Savard à Nicolet, Moulin Michel de Gentilly à Bécancour, Au poivre noir à Saint-Léonard-d’Aston, Informatique Yan Larocque à Bécancour, Prêt-à-reporter à Nicolet et Musée des Abénakis à Odanak.

Les entreprises intéressées sont invitées à visiter le site http://lalanguedanssapoche.quebec et à s’abonner à l’infolettre afin de bénéficier d’outils simples et concrets, pour faire du français un véritable avantage concurrentiel. Elles découvriront que faire du français sa langue d’affaires, c’est, par exemple, attirer et fidéliser une nouvelle clientèle, accroître la rétention et le sentiment d’appartenance du personnel ainsi que favoriser une meilleure compréhension des consignes et diminuer les risques d’erreurs et d’accidents de travail.

L’initiative « Avoir la langue dans sa poche » permettra entre autres de faire connaitre le nouveau service d’accompagnement Mémo ; un service gratuit et flexible pour valoriser l’engagement des entreprises à l’égard du français. (SP)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires