Catherine Provencher, pédagogue et écrivaine

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Catherine Provencher, pédagogue et écrivaine
Catherine Provencher. (Photo : (Photo Marie-Eve Veillette))

SAINT-LÉONARD-D’ASTON. Et si… Tel est le nom de la collection de livres dédiés à l’apprentissage de la lecture que Catherine Provencher vient tout juste de lancer aux Éditions L’Artichaut.

C’est aussi, dans une certaine mesure, le leitmotiv qui a motivée cette enseignante-orthopédagogue du Centre de services scolaire de la Riveraine à se lancer dans cette aventure d’écriture, toute nouvelle pour elle. Et si j’osais?

« J’ai profité de mon congé de maternité pour lancer ce projet. Quatre titres sont prêts. Pour l’instant, on en met un premier en marché et quand il va commencer à se vendre, on va illustrer le deuxième », raconte l’autrice, qui dit avoir des idées pour une bonne trentaine de livres! « On va voir comment ça évolue », signifie-t-elle, optimiste.

Le premier tome s’intitule « Et si… tu partais en camping?« . Il s’agit d’un ouvrage inspiré des fameux « Livres dont vous êtes le héros », mais dédié à des lecteurs débutants. Il est ponctué d’aides à l’apprentissage. Par exemple, les lettres muettes sont grises et les sons complexes sont surlignés en vert. « J’ai évité le plus possible d’employer des mots ayant des sons qui ne sont pas encore vus en première année, ainsi que les règles contextuelles (sonorité différente de certaines lettres selon l’orthographe d’un mot). Ç’a été un bon défi d’écriture! », sourit la résidente de Saint-Léonard-d’Aston.

Catherine Provencher.

Le résultat est à la hauteur de ses attentes, même au-delà, avec les illustrations colorées et amusantes d’Andréanne Grandmont. « Je voulais [un produit] qui plairait aux lecteurs débutants plus âgés. »

Selon elle, ce type de clientèle est trop souvent mis aux oubliettes sur le marché littéraire. « Il y a de vrais bijoux disponibles pour l’apprentissage de la lecture, mais le contenu de ces oeuvres est adapté à des élèves âgés de 6 ans, dit-elle. Rendu à un certain âge, ce n’est plus intéressant à lire. »

C’est là qu’elle entre en jeu. « J’ai allié un texte adapté aux lecteurs débutants à un sujet captivant pour les élèves plus âgés. Cela leur permet de lire de manière autonome tout en étant intéressés par leur lecture. »

Le principe du « Livre dont vous êtes le héros » lui semblait tout désigné pour atteindre les cibles souhaitées: donner du pouvoir à l’élève sur sa lecture, réviser et assimiler des notions, et développer le goût de lire.

« Le lecteur a des choix à faire. Par exemple, quel sac à dos choisis-tu? Où installes-tu ta tente? Etc. Il se dirige dans le livre selon ses choix. Chaque décision entraîne différentes situations. C’est un livre qu’il peut relire sans que ce soit toujours la même histoire », explique Catherine Provencher, rappelant au passage que la relecture est l’une des stratégies privilégiées pour améliorer la vitesse et la fluidité de lecture des élèves.

« Aussi, je ne voulais pas que le lecteur fasse un choix qui termine brusquement sa lecture et qui l’oblige à recommencer le livre du début, comme c’est le cas des « Livres dont vous êtes le héros » traditionnels. Ç’aurait été démotivant, alors que c’est précisément ce que je voulais éviter. Ainsi, lorsque le lecteur fait de mauvais choix qui le mènent à une situation précaire, il a toujours une porte de sortie. Il arrive toujours à la fin avec différents degrés de réussite. Comme ça, son estime de soi est préservée, tout comme son sentiment de compétence et son goût de continuer la lecture. »

La thématique plus mature est aussi susceptible d’intéresser une clientèle variée: préadolescents ou adolescents, immigrants en francisation, adultes analphabètes et autres personnes souhaitant améliorer leurs aptitudes de base en lecture.

Le livre « Et si… tu partais en camping » compte 48 pages au total. Les enseignants qui souhaitent l’utiliser comme outil bénéficient d’un guide pédagogique complet et d’une multitude de documents complémentaires, comme des fiches d’activités adaptées aux différentes clientèles.

Le livre sera aussi disponible en version numérique sur la plateforme dokoma.com. Et comme la maison d’édition détient des contacts actifs en Europe (Suisse et Belgique, notamment), la collection pourrait faire boule de neige là-bas.

Le projet d’écriture de Catherine Provencher s’avère un complément logique à son parcours professionnel. En effet, elle détient depuis 2017 un baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire et sociale (niveau primaire), en plus de cumuler un grand éventail d’expériences avec des clientèles d’élèves variées (trouble grave du comportement, classe régulière de 1re et 2e année du primaire, troubles du langage, élèves en difficulté d’apprentissage, enseignement-orthopédagogie et suivis individualisés au privé).

Elle admet en outre que la lecture a toujours été une grande passion pour elle. « Quand j’étais jeune, ma mère travaillait à l’hôtel de ville de Bécancour, juste à côté de la bibliothèque. Alors quand il n’y avait pas d’école, j’allais passer mes journées à la bibliothèque. Je ne disais pas un mot; je lisais! », raconte-t-elle.

La voilà aujourd’hui bien en selle pour inculquer aux enfants le plaisir de lire!

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Thibodeau Celine
Thibodeau Celine
7 mois

Bravo Catherine