Campagne de financement pour la survie du comptoir alimentaire

Photo de Stéphanie Paradis
Par Stéphanie Paradis
Campagne de financement pour la survie du comptoir alimentaire
Daniel G. Nolett, directeur général du Conseil des Abénakis d'Odanak, et Martine Provencher, directrice générale du CAB du lac Saint-Pierre. (Photo : Stéphanie Paradis)

ODANAK.  Le Centre d’action bénévole (CAB) du lac Saint-Pierre voit ses actions grandement limitées par le manque de financement. Résultat : la situation des personnes dans le besoin est précarisée et la survie du comptoir alimentaire est en péril. C’est dans ce cadre que l’organisme lance sa toute première campagne de financement d’envergure, Soutiens une famille, qui se tiendra du 2 décembre 2022 au 31 mars 2023.

Le président d’honneur de la campagne, Daniel G. Nolett, directeur général du Conseil des Abénakis d’Odanak, s’est joint avec plaisir à la cause. « Puisque se nourrir est un besoin vital de l’être humain, il est primordial de s’assurer que notre communauté puisse y répondre. Malheureusement, nous n’avons plus accès à de nombreuses subventions que la pandémie nous avait apportées afin de venir en aide au comptoir alimentaire, c’est donc pourquoi le CAB du lac Saint-Pierre doit mettre en place cette campagne », mentionne M. G. Nolett.

« Grâce à cette campagne, nous souhaitons pouvoir continuer d’offrir notre service et ainsi continuer de venir en aide à la population en situation de vulnérabilité », mentionne Mélanie Provencher, directrice générale du CAB du lac Saint-Pierre. L’objectif de la campagne est d’amasser 10 000$ afin de combler une partie des besoins financiers de l’organisme.

Annuellement, il en coûte 40 000$ au CAB pour nourrir la population à faible revenu de son territoire, mais les revenus du comptoir alimentaire ne sont que de 5500$, montant provenant des familles qui paient entre 6$ et 12$ pour un panier d’une valeur moyenne de 125$. « On a vraiment besoin de ces dons pour maintenir le service, parce qu’on ne peut pas avoir des déficits de 35 000$ par année. Ce sera impossible de tenir plusieurs années comme ça », déplore Mme Provencher.

Durant l’année 2018-2019, ce sont 36 ménages (45 adultes et 30 enfants) qui ont fait appel aux services du comptoir alimentaire, alors qu’en 2021-2022, les demandes ont grimpé à 108 ménages (142 adultes et 53 enfants). Ce sont donc 72 ménages de plus en à peine 4 ans que le CAB du lac Saint-Pierre a aidés à se nourrir convenablement, et les demandes ne cessent d’augmenter.

Au cours de cette campagne, on peut soutenir une famille pour une année en échange d’un don de 500$. Le CAB du lac Saint-Pierre ramassera les dons via la plateforme de collecte de fonds Zeffy. Le formulaire pour soumettre un don sera disponible directement sur le site internet de l’organisme. Il sera possible de faire un don par carte de crédit, virement Interac, chèque ou en argent comptant.

Le service du comptoir alimentaire

Le Centre d’action bénévole du lac Saint-Pierre est un organisme communautaire impliqué depuis 1979 dans la promotion et le développement de l’action bénévole et communautaire, la promotion de l’action bénévole et support aux bénévoles, le soutien à la communauté, les services aux individus et soutien aux organismes.

Le comptoir alimentaire, qui est opéré par le Centre d’action bénévole du lac Saint-Pierre depuis novembre 2017, est un service qui vient en aide aux personnes qui vivent une situation précaire, telle que perte d’emploi, maladie, séparation, endettement, décès d’un conjoint, sinistre et situation financière incertaine. Le CAB leur remet un panier alimentaire, un mardi par deux semaines.

Le Centre d’action bénévole du Lac-Saint-Pierre dessert les municipalités de Baie-du-Febvre, La Visitation-de-Yamaska, Pierreville, Saint-Elphège, Saint-François-du-Lac, Saint-Zéphirin-de-Courval ainsi que la communauté des Abénakis d’Odanak.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires