Budget 2023 : Nicolet limite la hausse de ses taxes municipales

Photo de Stéphanie Paradis
Par Stéphanie Paradis
Budget 2023 : Nicolet limite la hausse de ses taxes municipales
Geneviève Dubois, mairesse de Nicolet, et Mathieu Audet, directeur général. (Photo : Stéphanie Paradis)

NICOLET.  La Ville de Nicolet a déposé ce lundi son budget 2023 au montant de 17 958 100$. Malgré le contexte financier inflationniste, Nicolet considère avoir « limité la hausse » avec une augmentation des taxes municipales de 2,95%.

En vue d’équilibrer son budget, la Ville approprie une partie de son surplus accumulé, soit un montant important de 1 835 700$. « Considérant le contexte économique inflationniste ainsi que la récession qui cogne à nos portes, on a choisi d’affecter ce montant du surplus libre pour être capable de maintenir un taux de taxation intéressant pour nos citoyens », explique Geneviève Dubois, mairesse de Nicolet.

Mme Dubois ajoute que la Ville a été en mesure d’affecter ce montant grâce à davantage d’investissements payés comptants (investissements totalisant 839 000$) et à une augmentation des droits de mutation (492 500$ depuis 2019). La Ville a également conclu la vente d’une partie du terrain Cloutier au montant de 120 775$.

« On a limité à 2,95% l’impact sur le résidentiel, parce que la Ville de Nicolet connait un bon dynamisme économique », assure Mathieu Audet, directeur général.

Pour une toute première année, la taxation n’est plus séparée en fonction des anciennes municipalités, résultant d’un même taux de taxation sur tout le territoire de la ville. Le taux de la taxe foncière général de base est fixé à 0,83$ par 100$ d’évaluation foncière. Le taux de la taxe foncière non résidentiel/commercial (augmentation de 3,51%) et industriel (augmentation de 3,78%) est fixé à 1,17$ par 100$ d’évaluation foncière.

« Par exemple, pour une résidence familiale de valeur moyenne de 228 200$ en 2022, notre coût de taxe foncière, incluant la tarification des services, était à 2 971$. Si on avait tenu compte de l’IPC (Indice des prix à la consommation), on serait plus autour de 3 176$. Avec notre taux de 2,95%, on parle plutôt de 3 058$. C’est donc moins que ce qu’on aurait pu croire, et on est très fier de ce travail », illustre Mme Dubois.

Répartition des dépenses

La majeure partie des dépenses prévues au budget 2023 est répartie ainsi : hygiène du milieu (22%, soit 4 996 800$) – 835 900$ octroyés à la Régie des déchets -, administration générale (19%, soit 4 280 200$), communauté (16%, soit 3 792 500$), travaux publics et services techniques (13%, soit 3 016 000$) – 839 300$ consacré au déneigement et 2 176 700 reliés à la voirie -, et sécurité publique (11%, soit 2 538 000$) – 1 421 500$ est affecté à la desserte de la SQ.

Pour 2023, la Ville de Nicolet prévoit quelques nouveautés à son budget, dont un fonds dédié pour événements de 75 000$ afin d’encourager des promoteurs, des organismes et des particuliers qui voudraient organiser des activités en fonction de certains critères et de certaines balises. « En 2022, on avait le fond du 350e qui est épuisé et qui ne reviendra pas, mais on a animé notre ville et les citoyens étaient vraiment heureux de cette animation », mentionne la mairesse.

La Ville réserve également une partie de son budget pour trois nouveaux projets, soit le développement d’une politique citoyenne (20 000$), la récupération du bois de l’agrile du frêne en mobilier urbain (10 000$) et le développement d’une ville intelligente par sa façon de réfléchir et de poser des actions.

Cette année encore, la Ville prévoit un fonds dédié aux nouvelles places en garderie de 50 000$ (100 000$ en 2022). Le budget inclut également quatre réserves financières : développement économique (360 200$), changements climatiques (341 600$), vidange des boues 120 000$/ année, et élections (40 000$).

Plan triennal d’immobilisations 2023-2024-2025

Nicolet a présenté son Plan triennal d’immobilisations (PTI) 2023-2024-2025 au montant de 36 743 109$, un PTI que Geneviève Dubois qualifie d’ambitieux. Pour 2023, on prévoit des investissements de l’ordre de 16 592 839$, conditionnel à l’obtention de financement de 35% du montant, car la portion qui sera supportée par les citoyens représente plutôt 19 246 684$.

Les projets prévus dans le plan triennal d’immobilisations 2022-2023-2024 :

Mise à jour des jeux d’eau et Classe nature 4 saisons à l’école Jean-Nicolet (budget participatif);

Mise à jour du camion-échelle au coût de 400 000$. En 2022, il en était à sa 15e année de vie. Décision de mettre à jour et prolonger la durée de vie au lieu d’un camion neuf à près de 2M$;

Réfection du Rang des Soixante pour la partie urbanisée au coût de 1 250 000$;

Étude et plan et devis pour rues comportant des problèmes d’eau potable (colorée), soit Mgr-Panet et H.N. Biron;

Prolongement des égouts dans le rang Grand-Saint-Esprit;

Mise à niveau de la Centrale de traitement des eaux au coût de 1 449 000$;

Réfection des rues du centre-ville au montant de 7,4M$, soit les rues Notre-Dame, Saint-Joseph et Louis-François-Pinard;

Réfection de trois parcs au montant de 1 425 000$, soit les parcs Jardin d’Anna, Précieux-Sang et Faugbourg;

Pavage de la piste multifonctionnelle et cyclable;

Plan et devis pour la réfection des terrains de pickleball;

Mise à jour du skateparc.

Diversification des revenus

La Ville de Nicolet mettra en œuvre la première phase d’un plan de créations de nouveaux revenus, soit celle visant à taxer davantage les terrains vacants commerciaux desservis. Cette première initiative représente un montant de 35 900 $.

« Le Gouvernement du Québec a été clair : une révision de la fiscalité municipale n’est pas, pour le moment, envisagée. C’est donc toujours le cadre bâti qui détermine la presque totalité des revenus d’une municipalité, et Nicolet n’y échappe pas, alors que 87% de nos revenus proviennent de l’impôt foncier. Il nous faut donc faire des pas pour diversifier nos rentrées d’argent si nous souhaitons épargner le portefeuille du citoyen, et nous avons bien travaillé le tout pour y arriver. Ce n’est qu’un début! », ajoute la première magistrate, exprimant que d’autres phases, initiatives, suivront.

La municipalité, afin de maximiser les revenus, mais également pour éviter l’étalement urbain, a proposé une nouvelle réforme de son règlement promoteurs, qui vise à encourager ces derniers afin qu’ils optent pour la conception de quartiers axés sur les valeurs du développement durable et, surtout, qu’ils soient densifiés. Cette initiative existe depuis quelques années déjà et c’est en 2023 qu’elle sera appliquée.

Pour Mathieu Audet, directeur général de la Ville de Nicolet, cette initiative aura des retombées concrètes tant sur le plan environnemental qu’économique à court, moyen et long termes: « Encourager les promoteurs à densifier les nouveaux quartiers est la clé pour permettre à la Ville de Nicolet de continuer d’innover tout en allégeant la facture aux citoyens. Nous n’avons pas deux chances de bien réaliser nos nouveaux développements domiciliaires, et notre rôle, comme Ville, est de conjointement travailler avec les promoteurs afin de trouver des formules gagnantes, et, surtout, qui respectent les valeurs émises par les membres du conseil municipal. Lorsqu’une Ville opte pour la densification, elle dynamise son économie, progresse d’un point de vue social, notamment avec la création de logements abordables, et continue de protéger son environnement. C’est un des principaux aspects qui nous permet de limiter la hausse de taxes dans le cadre du présent budget. »   

Étant donné ce souhait de densifier davantage les milieux d’habitation sur le territoire nicolétain, et étant donné l’attractivité que Nicolet connait, la municipalité avait déjà surpassé, au mois d’octobre 2022, la valeur moyenne des permis de construction des 10 dernières années de 3 318 727 $. C’est donc dire qu’à cette date, sans les résultats des mois de novembre et de décembre, la Ville affiche une valeur totale des permis émis de 26 872 201 $, ce qui est, par exemple, près du double de la valeur de ceux émis en 2012 (15 704 464 $).

« Les dernières années n’ont pas été de tout repos pour plusieurs organisations étant donné les impacts, sur le plan économique et humain, liés à la pandémie. De plus, les Villes se voient confrontées à la pénurie de main-d’œuvre: de nouveaux défis professionnels s’offrent partout, et la Ville de Nicolet n’y échappe pas. Malgré cela, je puis mentionner aujourd’hui, dans le cadre de ce dépôt du budget, que nous avons réussi à continuer d’innover en proposant un budget ambitieux, comprenant des projets structurants pour la Ville de Nicolet que nos équipes administratives, j’en suis convaincue, sauront mener à bon port. J’ai toujours dit qu’avec les projets à réaliser et les responsabilités que nous avons, il faut faire preuve de courage politique en acceptant de hausser les taxes municipales, mais toujours en gardant à l’esprit la capacité de payer de nos gens et cette année ne fait pas exception », termine Geneviève Dubois.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires