2M$ d’investissement au Parc de la rivière Gentilly

Photo de Stéphanie Paradis
Par Stéphanie Paradis
2M$ d’investissement au Parc de la rivière Gentilly
Donald Martel, député de Nicolet-Bécancour. et Karl Grondin, président du conseil d'administration du Parc régional de la rivière Gentilly. (Photo : Stéphanie Paradis)

BÉCANCOUR.  Le Parc de la rivière Gentilly bénéficiera d’une aide financière de 2 077 400$ de Québec pour l’amélioration de ses infrastructures et de son expérience de proximité avec la nature en toute saison.

« Pour notre organisation, cette aide est une forme de consécration des efforts déployés depuis une quinzaine d’années. Nous pourrons maximiser le potentiel récréotouristique de notre parc et en faire le plus grand des petits parcs », mentionne Karl Grondin, président du Parc régional de la rivière Gentilly.

Ces améliorations prévues au Parc de la rivière Gentilly consisteront à l’aménagement de 20 nouveaux terrains de camping deux services, à la construction d’une passerelle accessible à l’année au-dessus de la rivière Gentilly, reliant le secteur de Sainte-Gertrude au secteur de Sainte-Marie-de-Blandford, à la construction de deux bâtiments multifonctionnels et à la mise à niveau des installations septiques et des infrastructures d’eau potable.

Le premier bâtiment permettra aux employés de travailler dans de meilleures conditions. »Parce que réparer un ski-doo dans un conteneur en métal l’hiver, ce n’est pas très agréable! », lance M. Grondin.

Le second bâtiment consistera en un nouveau bloc sanitaire qui sera construit à proximité de la nouvelle boucle de terrains de camping.

Finalement, des travaux seront réalisés afin que l’eau potable soit distribuée partout sur le site, ce qui était, selon M. Grondin, »le plus gros irritant de notre clientèle ».

À noter que grâce à un autre programme de subvention, le Parc de la rivière Gentilly prévoit également l’ajout de huit nouvelles unités d’hébergement de type prêt-à-camper.

« Il y a deux semaines, on célébrait le 30e anniversaire de la création du parc, et je peux vous confirmer qu’il s’en est passé des choses dans ces trente dernières années-là! Lorsque j’ai joint le conseil d’administration il y a une douzaine d’années, on avait à ce moment un seul employé à temps plein. Aujourd’hui, on a 19 employés, dont 11 à temps plein. On est passé d’un revenu autonome d’environ 50 000$ à 1 000 000$ l’an dernier », relate fièrement le président du conseil d’administration.

Un programme pour soutenir les entreprises touristiques

Cette contribution gouvernementale est issue du Programme d’aide à la relance de l’industrie touristique (PARIT) du ministère du Tourisme. Un investissement supplémentaire de 134 millions de dollars a été annoncé dans ce programme, portant ainsi son enveloppe totale à 239 millions de dollars.

« Plus que jamais, le Québec doit se démarquer et proposer une offre touristique innovante, en phase avec les attentes des voyageurs, afin de se positionner comme une destination de calibre mondial », estime Caroline Proulx, ministre du Tourisme.

« Je sais que nos entreprises touristiques partagent cette vision et sont déterminées à contribuer au développement de ce secteur essentiel pour notre économie. Grâce au PARIT, le gouvernement entend soutenir leurs ambitions et faire en sorte qu’elles deviennent de véritables vecteurs de croissance pour leur région et le Québec », conclut Mme Proulx.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires