Acier Marquis investit 500 000$ dans l’agrandissement de son usine

Par Emilie Vallee
Acier Marquis investit 500 000$ dans l’agrandissement de son usine
Lors de la visite des nouvelles installations d’Acier Marquis

L’entreprise Acier Marquis de St-Célestin a procédé à l’agrandissement de son usine de quelque 7000 pieds carrés. Il s’agit d’un investissement d’un demi-million de dollars pour cette compagnie.

Installée dans le parc industriel de St-Célestin, l’entreprise familiale est en opération depuis 1986. Elle a été fondée par Gaston Bergeron et ses deux enfants, Vianney et Dominic sont aujourd’hui partie prenante de l’entreprise. Spécialisée dans la fabrication de structures d’acier et de métaux ouvrés, Acier Marquis se distingue également par ses réalisations au niveau des réservoirs, fournaises, convoyeurs, garde-corps, etc.

L’agrandissement de l’usine ainsi que l’acquisition d’équipements supplémentaires totalisent 500 000$, ce qui permettra la création de sept nouveaux emplois d’ici trois ans, lesquels s’ajoutent aux 25 déjà existants. L’entreprise est actuellement en recrutement de soudeurs-assembleurs afin de combler les nouveaux postes créés. «Nous avons agrandi parce que nous sommes allés chercher une diversification de nos marchés notamment au niveau de la tuyauterie, du pétrole et de l’énergie», explique Vianney Bergeron, directeur des ventes. Les travaux d’agrandissement ont débuté au printemps dernier et ont été complétés en août. Il reste toutefois quelques équipements à installer dans l’usine.

Le CLD de la MRC de Nicolet-Yamaska a contribué à cette réalisation par un investissement de 50 000$ provenant du Fonds local d’investissement (FLI).

Une bonne nouvelle pour St-Célestin

Le maire de St-Célestin village, Raymond Noël, est heureux qu’une entreprise de sa municipalité soit en pleine croissance et il est convaincu que le prolongement de l’autoroute 55 aura des impacts très positifs sur le développement de sa municipalité.

«Il ne restait que ce segment à compléter pour être relié aux grandes artères. C’est très intéressant pour les nouvelles entreprises et c’est définitivement un plus au niveau commercial et domiciliaire. Déjà nous avons des projets sur la table», affirme M. Noël.

De son côté, le préfet de la MRC Nicolet-Yamaska, Raymond Bilodeau, est tout aussi fébrile dans ce contexte d’annonces positives pour la MRC. «Avec le prolongement de la 55 les parcs industriels de nos municipalités deviennent encore plus intéressants. On ressent déjà les impacts positifs de cette annonce. C’est un moyen de communication qui va considérablement favoriser le développement de la région», mentionne M. Bilodeau. Il croit aussi que la 55 permet une meilleure redistribution de la circulation et qu’elle soulage ainsi le réseau routier.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des