Accélérer le processus de compostage

Par superadmin
Accélérer le processus de compostage

Julie Massicotte de Nicolet m’a demandé récemment comment accélérer le processus de compostage de façon écologique. Je lui ai rappelé un des points de ma chronique du 30 juillet, dont je vous reproduis ici un extrait.

«Vous désirez faire du « fast compost »? Alors je vous dévoile des façons de faire pour augmenter la vitesse de dégradation. Les morceaux de vos matières « vertes » doivent être le plus petit possible. Plus vous coupez vos pelures et morceaux de fruits et légumes en petits morceaux et plus ces derniers pourront être rapidement transformés en compost.

Assurez-vous de conserver les bonnes proportions de matières vertes et de matières brunes, c’est-à-dire pour 1 contenant plein de résidus de cuisine, vous ajoutez l’équivalent de 2 contenants en matières brunes. Brassez bien le contenu jusqu’au fond du composteur et vérifiez régulièrement que votre compost maintienne un taux d’humidité semblable à une éponge essorée.»

J’ai complété ma réponse en lui conseillant d’ajouter quelques pelletées de compost déjà mûr à sa recette pour accélérer la dégradation. La terre contenant de bons micro-organismes et le bon vieux compost sont les « accélérateurs » les plus écologiques pour un compostage domestique!

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des