ABI: une rencontre exploratoire entre les deux parties

Photo de Sébastien Lacroix
Par Sébastien Lacroix
ABI: une rencontre exploratoire entre les deux parties
Les syndiqués d'ABI sont en lock-out depuis le 11 janvier 2018. (Photo : Sébastien Lacroix)

BÉCANCOUR. Un peu plus d’un mois après que le ministre du Travail ait mis fin au processus de conciliation spéciale, constatant un trop grand écart entre les deux parties, les négociations pourraient reprendre à l’Aluminerie de Bécancour.

La direction d’ABI a en effet contacté la partie syndicale pour tenir une rencontre, cette semaine, afin de voir si une reprise des négociations est possible. «ABI demeure déterminée à conclure un accord négocié qui apportera les changements fondamentaux nécessaires au succès de l’usine», a rappelé la porte-parole, Anne-Catherine Couture.

Du côté du Syndicat, on préfère ne pas commenter la rencontre qualifiée d’exploratoire et qui servira à évaluer la possibilité d’une reprise des négociations.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Merci Recent comment authors
  S'inscrire  
newest oldest most voted
Me notifier des
Merci
Guest
Merci

Question de temps pour une éventuelle fermeture….pas avant de vider les coffre $ du syndicat….pour une lecon…