ABI: des syndiqués sont officiellement de retour au travail

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
ABI: des syndiqués sont officiellement de retour au travail
(Photo : Archives)

BÉCANCOUR. Une partie des syndiqués de l’Aluminerie de Bécancour inc. (ABI) est de retour au travail aujourd’hui (26 juillet), après un lock-out qui aura duré 18 mois.

On se rappelle que le 2 juillet dernier, les travailleurs syndiqués ont accepté l’offre globale et finale de leur employeur dans une proportion frôlant les 80%.

Cette offre proposait une reprise des opérations le 26 juillet et un calendrier de retour au travail selon lequel 85% des employés syndiqués seraient de retour au poste dans les six mois suivant cette date. Pour les autres, l’employeur s’était engagé à leur verser 635$ nets par semaine, non remboursables, jusqu’à la date de leur rappel, et ce, à partir de la fin décembre.

On estime que le plan de relance sera complété au cours du deuxième trimestre de 2020. Celui-ci prévoit un redémarrage graduel de plus de 600 cuves, pour reprendre au final une production annuelle de 413 000 tonnes métriques d’aluminium.

Notons par ailleurs que des travailleurs étaient en formation sur le site de l’usine depuis lundi pour bénéficier d’une mise à niveau, selon ce que rapportait Radio-Canada plus tôt cette semaine. Ils auraient eu le mot d’ordre de ne pas parler aux médias sous peine de sanctions.

Du côté de la direction, elle a avisé les médias qu’aucune entrevue ni visite de l’usine ne sera accordée: « Notez que nous concentrons tous nos efforts au retour au travail de nos employés, afin d’effectuer un redémarrage sécuritaire et efficient de l’usine », écrivait-elle dans un communiqué acheminé jeudi en fin d’après-midi.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des