15 octobre 1924 – Lee Iacocca voit le jour

15 octobre 1924 – Lee Iacocca voit le jour

En ce jour en 1924, l’un des hommes les plus influents de l’histoire de l’automobile américaine moderne est né. Lido Anthony «Lee» Iacocca a été responsable de nombreux faits marquants tout au long des années 1950, 1960, 1970 et 1980 pour Ford et plus tard Chrysler. Iacocca a rejoint Ford en tant qu’ingénieur en 1946 avant de se lancer dans la vente et le marketing. Parmi ses premières campagnes couronnées de succès, citons les événements «56 pour ‘56». Cela permettait aux gens de recevoir 56 dollars par mois en mettant 20% de réduction sur une nouvelle Ford 1956. Il est devenu vice-président et directeur général de Ford en 1960. Il a ensuite participé à la conception et au lancement de deux véhicules emblématiques de Ford, la Mustang et la Lincoln Mark III. Promu au poste de président en 1970, il dirigea l’introduction du Ford Pinto, une voiture qui ultimement allait lui coûter son emploi chez Ford. Il avait commencé à travailler sur le projet en 1968. Malgré un succès des ventes, les problèmes d’incendies du réservoir à essence et le plus grand rappel de l’histoire automobile qui a suivi en 1978 a obligé Henry Ford II à congédier Iacocca le 13 juillet 1978, malgré des profits de 2 milliards de dollars .

Il quitte Ford et est engagé comme patron chez Chrysler en novembre de la même année. La compagnie était en bien mauvaise posture financière. Une fois aux commandes de Chrysler, il a présenté de nombreux véhicules qui ont rendu la société extrêmement rentable, notamment les Aries et Reliant K, la Dodge Omni, et la célèbre fourgonnette Caravan et Voyager à la fin de 1983. Il a également mis au point un plan de sauvetage gouvernemental pour Chrysler en 1979, qui était sa première action à la tête de la société et le geste qui a sauvé Chrysler. Il a pris sa retraite en 1992.  Il a aujourd’hui 93 ans et vit à Bel Air, en Californie.

 

Poster un Commentaire

avatar