138 M$ pour lutter contre la pauvreté

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
138 M$ pour lutter contre la pauvreté
Jean Boulet était accompagné de Jean-Yves St-Arnaud, maire de St-Sévère et président du consortium en développement sociale de la Mauricie. (Photo Jonathan Cossette)

Le gouvernement du Québec a annoncé qu’une somme de 138 M$ – jusqu’en 2023 – sera consacrée afin de lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale. De ce chiffre, ce sont 3.3 M$ qui seront remis du côté du Centre-du-Québec.

«Le fait de faire l’annonce chez COMSEP (Centre d’organisation mauricien de services et d’éducation populaire) aujourd’hui n’est pas le fruit du hasard. C’est un bel exemple qui s’inscrit dans notre annonce», a témoigné Jean Boulet, ministre du Travail de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la Mauricie.

«Malheureusement, la pauvreté et l’exclusion sociale touchent beaucoup trop de Québécois. Les visages de la pauvreté sont multiples. Elles touchent les jeunes familles, les aînés, les personnes seules, les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale et bien d’autres.»

Le ministre Boulet a rappelé que le taux de pauvreté s’était amélioré au Québec. En 2010, 13.1% des familles étaient sous le seul du «palier de consommation», comparativement à 9% en 2017. De son côté, le taux d’assistance sociale est en baisse constante au Québec, mais pas en Mauricie. Le taux mauricien se situe à 8.4%, comparativement à 5.6% au Québec.

«Le gouvernement se tourne vers les acteurs locaux et régionaux pour travailler main dans la main, a-t-il ajouté. L’argent octroyé servira à soutenir des projets novateurs proposés par chacun des milieux pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Chaque région disposera d’une enveloppe provenant du Fonds québécois d’initiatives sociales.»

Au Centre-du-Québec, c’est une enveloppe de 3 376 345 $ qui sera remise.»

Les régions pourront soutenir des initiatives locales visant à répondre aux besoins de leur milieu respectif. Parmi ces initiatives, on y trouve les projets d’intervention en matière de développement social et communautaire, de prévention de la pauvreté, d’aide à l’intégration à un emploi des personnes éloignées du marché du travail, d’insertion sociale et d’amélioration des conditions de vie des personnes en situation de pauvreté.
___

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des