Sections

La piscine de l'ESLS sera réparée


Publié le 11 juillet 2017

-

IMMOBILISATIONS. Bonne nouvelle pour Saint-Pierre-les-Becquets: la piscine de l'École secondaire Les Seigneuries (ESLS) sera vraisemblablement réparée à l'été 2018. En effet, en juin, le Conseil des commissaires de la Commission scolaire de la Riveraine a adopté une résolution en ce sens.

En fait, la réfection de la piscine a été inscrite à la liste des projets d’immobilisation pour l’année financière 2017-2018 pour les projets de réfection et transformation des bâtiments ainsi que pour les projets en lien avec le maintien d’actifs immobiliers.

Chaque année, une telle liste est présentée au ministère de l'Éducation, qui approuve généralement la réalisation des projets priorisés par le Conseil des commissaires. «Les commissaires ont choisi de prioriser la réfection de la piscine. Donc à moins d'une décision négative de la part du Ministère, ce qui serait étonnant, on peut s'attendre à ce que les travaux débutent à l'été 2018», exprime Marjolaine Arsenault, présidente de la Commission scolaire de la Riveraine.

Elle ajoute qu'au départ, plusieurs éléments auraient pu se retrouver dans la demande. Or, la Riveraine a choisi de se concentrer uniquement à la réparation de la piscine, qui est âgée de 43 ans. «Au cours de ces années, on a procédé à des travaux normaux, alors c'est vrai qu'on aurait pu vouloir profiter de l'occasion pour remettre différents aspects au goût du jour comme le tour de la piscine, les vestiaires ou les douches, par exemple. Mais pour une question financière, on a décidé de miser sur l'essentiel: la piscine. Le reste pourrait se faire éventuellement, par phase.»

Ainsi, c'est une somme de 650 000$ qui est présentement réservée pour la réfection. Parmi les travaux qui seront réalisés, notons la réparation de la plomberie de la piscine et du système de ventilation (250 000$), le remplacement du DRYOTRON (225 000$), la réfection du fond de la piscine (125 000$) et le remplacement de l'éclairage de la piscine (50 000$).

Pour le maire de Saint-Pierre-les-Becquets, il s'agit d'une excellente nouvelle. «C'est une très bonne nouvelle pour la Municipalité. C'est positif pour les jeunes familles et aussi si on pense à la vitalité du territoire», soutient Yves Tousignant.

Décision rapide

La Commission scolaire a finalement pris sa décision plus tôt que prévu, elle qui avait annoncé qu'elle prendrait une bonne période de temps pour analyser la situation. On avait même évoqué que la décision finale ne serait rendue qu'en 2018.

«On voulait d'abord rencontrer les élus du coin et s'assurer que la piscine serait utilisée par les municipalités, affirme Mme Arsenault. On voulait vérifier que c'était un réel besoin pour le milieu et on a constaté que c'était le cas. Les gens, tant de Saint-Pierre-les-Becquets que des environs, ont des projets et ont la volonté d'utiliser l'infrastructure. Notre préoccupation principale, c'est qu'elle soit bien animée!»

Si tout va bien, les travaux débuteraient à l'été 2018. La piscine ne serait donc pas accessible pour la prochaine année scolaire, mais bien pour la rentrée 2018-2019.