Camirand sera de retour en piste


Publié le 19 mai 2017

Marc-Antoine Camirand a décroché un commanditaire qui lui assure le financement pour prendre part à quatre courses en série NASCAR Pinty's.

NASCAR. Après une saison à ronger son frein sans pouvoir prendre le volant, Marc-Antoine Camirand a décroché un commanditaire qui lui assurera de prendre part à quatre courses de la série Pinty's.

Grâce à son partenariat avec GM Paillé, le pilote de Saint-Léonard'Aston aura le financement nécessaire pour être sur la ligne de départ de quelques circuits qui sont encore à déterminer.

On s'en va à Mosport où il y aura d'autres discussions.

Au moment d'aller sous presse, alors que la saison était sur le point de commencer, il était toujours à la recherche d'une équipe. Il devait d'ailleurs se rendre à Mosport pour continuer les pourparlers entrepris au cours des derniers jours.

Celui qui a frôlé le titre de «recrue de l'année» en série Canadian Tire, il y a deux ans, espère être en mesure de bien faire pour être en mesure de se tailler un poste au sein d'une écurie. «Peut-être qu'il y aura des ouvertures, mais pour le moment je dois trouver avec quelle équipe je pourrai faire mes quatre courses», a-t-il commenté en entrevue au Courrier Sud.

«C'est certain que je serai encore à Trois-Rivières. C'est coulé dans le béton, assure celui qui est le recordman du GP3R. Pour ce qui est des trois autres, ce sera à déterminer. Je vais sûrement me louer une voiture pour prendre le départ.»

Marc-Antoine Camirand se réjouit de la chance que lui donne le groupe Paillé, qui a des concessionnaires GM à Berthierville et Sorel-Tracy. «Ça regarde bien pour rester pour quelques années, mais on va commencer par le commencement», indique le pilote.

Celui qui avait fait écarquiller les yeux lors de ses débuts en NASCAR était même sur le point de faire le saut en XFinity avant les événements entourant le propriétaire de l'équipe pour laquelle il roulait.

On se souviendra que Derek White avait été arrêté à quelques semaines du début de la saison, si bien que Marc-Antoine Camirand s'était retrouvé le bec à l'eau. Des démêlées avec la police avec lesquelles le pilote de la Rive-Sud n'avait rien à voir.

En 2016, il avait dû se contenter d'une seule course en série Pinty's, soit celle du Grand-Prix de Trois-Rivières où il avait terminé en quinzième position après avoir joué de malchance avec un bris de son radiateur. Il avait également décroché un podium en CTCC, un vingtième pour lui en carrière à Trois-Rivières.