Attention! Gaz de schiste, il est temps d'agir!

Publié le 20 mars 2017

(Photo TC Media - Archives)

LETTRE OUVERTE. Mardi soir le 7 mars 2017, j'assistais à une soirée d'information au Centre Gabrielle-Granger à Nicolet, sur les enjeux de la loi 106 qui détermine la réglementation principalement en ce qui concerne le gaz de schiste et autres produits pétroliers.

À ma grande surprise et déception, nous n'étions qu'une trentaine de personnes à vouloir savoir ce qui nous attend prochainement. Les deux conférenciers très compétents et bien articulés nous ont informés de ladite loi 106 et des conséquences qui en découlent précisément pour Nicolet-Bécancour.

Des compagnies pétrolières détiennent des licences d'exploitation, ces dernières délivrées par notre gouvernement Provincial. Elles s'apprêtent à nous visiter pour faire ce qu'elles croient bon de faire. Nous, citoyens, sommes devant les faits accomplis, et la seule façon de repousser ces compagnies c'est de se mobiliser ensemble.  Voilà en gros le portrait de la situation actuelle :

1e :  Le gaz de schiste représente des dangers désastreux et irréversibles pour la nappe phréatique, les sources d'eau potable et l'environnement.

2e :  Nous, parents et grands-parents, qu'est-ce que l'on veut laisser à notre descendances? C'est présentement notre rôle de se mobiliser pour protéger l'élément primordial et essentiel à la vie : L'EAU.

3e: Est-ce que l'on va laisser entrer chez nous des compagnies de forage qui vont saccager nos terrains et pire encore détruire l'écosystème, tout ça pour s'enrichir aux dépens de l'équilibre naturel?

4e : Vous, nos élus municipaux et représentants des MRC, vous avez un travail ultra important et prioritaire à faire maintenant.

5e : Ce fameux gaz de schiste n'est même pas un besoin pour nous Québécois, il est destiné aux marchés américains.

Tout cela est alarmant mais pas irréversible. Si l'on veut être solidaire à cette grande cause, nous avons des moyens d'agir.

Allons rencontrer nos élus municipaux pour les appuyer dans leurs demandes afin qu'ils adoptent des règlements pour encadrer cette loi de façon sécuritaire et s'unir avec l'ensemble des autres municipalités pour déposer en bloc une réglementation responsable pour nous maintenant et les générations à venir,

Soyons vigilants et restons informés sur le déroulement de ces activités.

Informons-nous, il existe présentement plusieurs organismes et comités de travail qui proposent des solutions et des actions pour protéger la nappe phréatique, l'eau potable et l'environnement.

 

C'est ensemble qu'on va y arriver. Tout est possible quand on s'y met!

 

Serge Lemire

 

Un Grand-Père soucieux et protecteur pour sa famille

 

Amicalement! Merci.