Sections

Une exposition à caractère maritime au quai de Sainte-Angèle-de-Laval


Publié le 8 août 2017

-

©(Photo gracieuseté)

ARTS. Une nouvelle exposition a fait surface au quai de Sainte-Angèle-de-Laval, au mois de juillet. En effet, Patrimoine Bécancour a réalisé une exposition thématique qui souligne les nombreux liens qui unissent le fleuve Saint-Laurent et ses affluents et les divers occupants du territoire, depuis des millénaires.

Cette exposition accorde une place de choix aux acteurs et témoins de grands bouleversements survenus au XXe siècle, dans les modes de transports ainsi que dans les activités économiques et sociales des riverains. Les activités maritimes et commerciales entre les deux rives du fleuve ont été névralgiques dans cette période comme le souligne l’exposition sur la Grand’Rivière, une appellation bien populaire chez nos aïeux.    

L’exposition est présentée sur des panneaux extérieurs sur le quai et une trentaine de sujets sont abordés et abondamment illustrés. L’introduction porte plus spécifiquement sur l’histoire du peuplement autochtone, sur les échanges commerciaux et les relations de partage qui ont marqué les premiers contacts entre les premières nations et les européens, les ressources naturelles du territoire et l’importance des voies de transport et de communication. Ces sujets ont été documentés et rédigés par Geneviève Treyvaud, archéologue et chercheuse affiliée à l’Institut national de recherche scientifique et à l’Université Laval (au CÉLAT). Plusieurs représentations d’artéfacts témoignent de la présence autochtone et des ressources disponibles pour l’alimentation et l’habitation, lesquelles proviennent de la Société historique d’Odanak.  

De plus, plusieurs thèmes et sous-thèmes de l’exposition sont reliés à la vie maritime : la navigation fluviale et l’ère des embarcations à la voile, les ponts de glace, le quai de Sainte-Angèle-de-Laval, les traverses, l’activité de  pêche, la Pointe Godefroy, la construction du pont Laviolette, les commerces de la rive sud et l’ouverture d’un nouveau pont, et autres aspects touchant l’activité commerciale sur les deux rives du Saint-Laurent.

Le président fondateur de Patrimoine Bécancour, Raymond Cormier, a effectué une recherche historique et iconographique en consultant plusieurs fonds d’archives publics et privés (dont celui de Patrimoine Bécancour) et en ayant recours aux ouvrages de nombreux auteurs de la région. Il s’agit de la deuxième exposition historique sur Bécancour réalisée bénévolement par M. Cormier, la première ayant été accomplie en 2015 dans le cadre des du 50e anniversaire de la Ville.