Sections

Excellent départ pour Triple Sec

Un été achalandé en perspective au Théâtre du Coq de Sainte-Perpétue


Publié le 15 juillet 2017

Il s'agit d'un retour en région pour le comédien Benoit Arcand, à gauche sur la photo.

©(Photo Le monde de Sophie photographie)

THÉÂTRE. Le Théâtre du Coq à Sainte-Perpétue semble avoir misé juste pour sa huitième saison estivale avec la pièce Triple Sec de Maxime Champagne, réécrite en partie pour l'occasion. Portée par les comédiens du Théâtre du 2X4, les premières représentations ont fait salle comble, ce qui réjouit particulièrement la directrice générale du théâtre, Joane Saucier.

«La réaction du public est excellente. Les spectateurs se disent intrigués du début à la fin, ils sont heureux de découvrir les rebondissements en même temps que les personnages. Ils sont absorbés et ils se laissent prendre au jeu.»

Rappelons que la comédie Triple Sec relate l'histoire des enfants Drapeau qui organisent une fête surprise pour la retraite de leur père. Tout devra être parfait, dans les temps, à leur goût. Mais au jour prévu, la surprise ne sera pas celle tant attendue. Rien ne pourra arrêter l'avalanche de surprises, de révélations et de coups bas qui va leur tomber sur la tête.

«C'est une belle écriture, intelligente et drôle», estime  Joane Saucier, qui avait déjà choisi une pièce de Champagne en 2013. Elle rappelle d'ailleurs qu'elle s'engage avec plaisir à encourager la relève en théâtre.

La mise en scène est signée par Jean Belzil-Gascon. «Il a su mettre les comédiens en avant-scène. Le décor est très modeste, ce qui laisse toute la place au jeu des acteurs. Ils sont rodés au quart de tour», poursuit-elle.

Les spectateurs retrouvent notamment le comédien Benoit Arcand, qui a fait ses débuts au théâtre à Sainte-Perpétue. Très heureux de son retour dans la région, il nous avoue que c’est comme revenir aux sources, à ses premières amours. «J’ai vécu mes premières expériences de scène ici et la proximité avec le public rend ça encore plus spécial», confie-t-il.

À ses côtés, on retrouve Marion Barot, Caroline Bélanger et Jérémie Desbiens, dans une scénographie d’Odile Gamache.

Salle comble depuis le début

Le Théâtre du Coq est situé à Sainte-Perpétue.
(Photo TC Media - Archives)

La pièce connait un engouement depuis la première représentation le 6 juillet. «Pour un théâtre d'été, d'afficher complet en partant, c'est vraiment gagnant. La moitié des billets ont déjà trouvé preneurs pour l'été. Nous n'avions pas vu ça l'été dernier, ni l'autre d'avant, les gens étaient plus à la dernière minute.»

La moitié des billets ont déjà trouvé preneurs pour l'été. Nous n'avions pas vu ça l'été dernier, ni l'autre d'avant

Joane Saucier, directrice générale au Théâtre du Coq

Vaut mieux réserver tôt donc. La pièce est présentée tout l’été du jeudi au samedi, jusqu'au 26 août. À noter que la salle, qui possède un cachet particulier, est climatisée. Les billets, au coût d'environ 30$, sont disponibles au 819-336-6556 ou au www.theatreducoq.ca.