Des actions pour les aînés à Sainte-Monique

Sébastien Lacroix sebastien.lacroix@tc.tc
Publié le 27 février 2015

POLITIQUE. Sainte-Monique a dévoilé sa politique MADA (Municipalité Amie des Aînés) afin d'encourager la participation active des aînés au sein de la communauté.

Cette politique fait suite à une consultation publique qui s'est effectuée par sondage et par le biais de rencontres individuelles, afin de cumuler des informations sur les préoccupations, les attentes et les besoins des aînés.

Cinq grands champs d'action ont ainsi été déterminés soit les activités intergénérationnelles, la communication, les loisirs, la sécurité et le transport.

Une série d'actions ont été fixées pour chacun des objectifs, dont quelques-unes qui doivent être réalisées au cours de la prochaine année.

La première est la mise sur pied de formations informatiques pour favoriser la communication entre les générations, par le biais de Facebook et de courriel, par exemple.

On veut aussi rendre accessibles les services bancaires et l'information sur les autres services disponibles aux aînés comme un calendrier d'activités, la vaccination, etc.

La politique MADA souhaite aussi briser l'isolement des aînées en favorisant la circulation de l'information. Informer les aînés des outils disponibles pour augmenter le sentiment de sécurité, inviter les services policiers à informer les aînées sur les dispositions à prendre contre les invasions de domicile.

À plus long terme on souhaite notamment organiser une rencontre pour permettre aux aînés de transmettre leur vécue, faire un album photo sur l'histoire du village, améliorer l’accessibilité aux services et aux activités pour les ainées et faire une étude de faisabilité afin de définir les besoins en transport, vérifier la possibilité de partager un animateur en loisir avec les municipalités voisines.

Cette rencontre a été bonifiée d’une conférence de Janik Ouimet, de la Table régionale de concertation des personnes ainées du Centre-du-Québec sur les défis du vieillissement actif. Celle-ci a remis une fiche bien étoffée expliquant les différentes ressources disponibles pour soutenir les personnes aînées.

La soirée s’est terminée avec la visite d'un policier de la Sûreté du Québec, Jean-François Bergeron, qui a présenté des conseils de sécurité aux citoyens.

Le maire Marc Descôteaux a remercié les membres du comité MADA sous la présidence de Marielle De Grandpré pour leurs implications, leurs disponibilités et leurs bénévolats.