Sections

Nicolet dévoile les trois projets retenus


Publié le 12 septembre 2017

La mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois, a réalisé une promesse électorale avec la mise sur pied du Budget participatif citoyen. On la voit ici en compagnie de Geneviève Duval, directrice du Service à la communauté, lors du lancement.

©(Photo TC Media - Sébastien Lacroix)

VOTE. Le secteur du Port-Saint-François est sorti grand gagnant du tout premier scrutin du Budget participatif citoyen, à Nicolet.

Parmi six projets soumis au vote populaire, l'aménagement du quai et l'ajout d'une structure de jeux d'enfants en forme de bateaux pirate sur le terrain de la chapelle sont les deux projets qui ont reçu le plus de points.

Le projet d'illumination du terrain de baseball Ghislain-Auger est arrivé troisième, mais il a été rejeté par le conseil étant donné qu'il nécessitait un investissement de 130 000$, soit l'ensemble de l'enveloppe mis à la disposition des projets portés par des citoyens.

Le conseil s'est donc rabattu sur l'arbre-fontaine devant le Centre des arts populaires. Un projet de 50 000$ qui permettait de respecter l'enveloppe qui correspond à 1% du budget municipal de 13M$.

Rappelons que la population avait à choisir ses trois «coups de cœur» parmi six projets montés par des citoyens. Chaque vote accordait 5 points aux 1er choix, 3 points au 2e choix et 1 point au 3e choix.

L'aménagement du quai, un projet présenté par Alain Rock et les amis du Quai du port Saint-François qui vise à installer des ameublements amovibles, est évalué à 24 650$. Il a récolté 2633 points.

Il est arrivé devant le projet de Marie-Claude Durand, Joëlle Bélanger et Cinthia Proulx-St-Germain, qui consiste à installer un module de jeux, des surfaces, des tables à pique-nique et une unité de recyclage sur le terrain de la chapelle, un projet évalué à 39 300$, qui a reçu 1261 points.

L'arbre-fontaine, soit une sculpture de 18 pieds de hauteur duquel coulera de l'eau au milieu d'un bassin, un projet de Régent Rousseau-Roy, a quant à lui obtenu 422 points.

Le projet d'illumination du terrain de baseball, présenté par Karine Veillette, a quant à lui été cherché 812 points, ce qui se sera avéré insuffisant.

Même chose pour l'aménagement de six plates-bandes de Vivaces comestibles dans des parcs publics de la ville (24 000$), proposé par Priscille Simard, qui a terminé en cinquième place, avec 353 points. La murale artistique (45 000$) que souhaitait réalisée Maxime Charland sur le mur extérieur nord du Korvette est quant à elle arrivée bonne dernière avec 325 points.

Un bon taux de participation

Au total, ce sont 712 citoyens qui se sont prévalus de leur droit de vote en se rendant à l'Hôtel de Ville ou à la bibliothèque H.N. Biron durant les heures d'ouverture, du 30 août au 9 septembre.

Il s'agit d'un taux de participation d'un peu plus de 10% des citoyens de 16 ans et plus admissibles à voter. La mairesse Geneviève Dubois était d'ailleurs emballée de la réponse de la population.

«C’était une première et nous avons eu une excellente réponse de la population. Je peux vous dire que les Nicolétaines et Nicolétains qui m’ont parlé du processus étaient très heureux de pouvoir être impliqués dans le choix des projets», a-t-elle commenté.

«C’est certainement une démarche inspirante parce que plusieurs villes du Québec surveillaient de près notre budget participatif citoyen et nous ont interpellés pour voir comment nous avons réalisé le tout. Je crois que ç’a créé une belle mobilisation citoyenne. Je suis certaine que l’engouement créé cette année par les projets va inspirer plusieurs citoyens pour soumettre des idées pour l’an prochain», a-t-elle ajouté.