Thermoform acquiert des équipements à la fine pointe

Marylène Le Houillier redaction_cs@tc.tc
Publié le 21 juillet 2011

L'entreprise nicolétaine Thermoform d’Amérique a investi 2,64 M$ pour l'acquisition de nouveaux équipements qui lui permettront de renforcer sa position dans le le domaine de la fabrication de portes d’armoires et de leurs composantes thermoplastifiées.

Créée en 1994, Thermoform d’Amérique est une entreprise familiale établie dans le parc industriel de Nicolet. Elle possède environ 4000 clients partout en Amérique de Nord, dont plusieurs ébénistes et grands manufacturiers.

 

Les nouveaux équipements acquis par l’entreprise, une lamineuse à plat et une ligne de presse 3D, qui seront installés à la fin de l'été, permettront de répondre à la demande grandissante.

 

«Auparavant, nous suivions la compétition. Maintenant, ce sont eux qui commencent à nous suivre!», confie Guy Lacerte, président.

 

Rappelons qu'au cours des dernières années, Thermoform a mis au point un procédé d’application de fini en PVC sur des panneaux en utilisant la technique du thermoformage.

 

Dorénavant,  grâce à la ligne de presse 3D, les finis lustrés seront pressés sans distorsion. Pour sa part, la ligne de laminage à plat permettra de fabriquer de nouveaux produits, dont des portes avec une finition en acrylique. On augmentera donc la quantité et la qualité des produits.

 

«Ce sont des équipements à la fine pointe de la technologie. Nous sommes les seuls en Amérique du Nord à posséder de telles lignes en continu», souligne M. Lacerte.

 

« Nous serons ainsi en mesure de renforcer notre position dans le secteur et conserver notre avantage concurrentiel. Grâce à l’acquisition de nos nouveaux équipements, nous pourrons nous tailler une place de choix dans de nouveaux marchés qui présentent des perspectives de croissance fort intéressantes. Nous comptons d’ailleurs y mettre à profit notre expérience et notre notoriété », affirme le président de Thermoform d’Amérique.

 

Cet investissement créera 15 nouveaux emplois, en plus de consolider les 63 emplois existants.

 

Par exemple, seulement pour faire fonctionner la ligne de presse 3D, on a besoin d'une dizaine d'employés.

 

«Or, comme partout au Québec, nous manquons de main-d'œuvre! Nous avons seulement comblé quatre emplois sur les quinze disponibles. Ce que nous demandons à ceux qui postulent, c'est d'être bons avec leurs mains et d'aimer ça! On se charge de la formation», dit-il.

Plusieurs partenaires

Le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, a attribué un soutien financier de 360 750 $ à l’entreprise de Nicolet pour l’acquisition et l’installation de ses nouveaux équipements. Parmi les autres prêteurs, on retrouve le CLD de Nicolet-Yamaska, Investissement Québec, Développement économique Canada, ainsi que la Caisse populaire Desjardins.

« Pour demeurer compétitives, les entreprises québécoises doivent constamment innover. C’est la clé de leur prospérité économique et de celle du Québec. Nous sommes fiers d’appuyer l’entreprise Thermoform d’Amérique dans son projet d’expansion. Il s’agit d’un projet s’inscrivant dans une perspective de développement durable, puisqu’il intègre des principes de recyclage et de réduction des émissions lors de la fabrication des produits. Voilà une raison de plus d’en appuyer la réalisation », a mentionné le ministre Clément Gignac.

 

L’appui financier octroyé à Thermoform d’Amérique est issu du Programme de soutien aux projets économiques (PSPE) du ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation (MDEIE). Ce programme aide les entreprises dans leurs projets d’investissement et de création de produits, dans une perspective d’accroissement de la productivité et de création d’emplois. Il soutient des projets s’inscrivant dans les priorités de développement déterminées par une région ou jugés structurants pour le développement économique du Québec.

 

« Thermoform d’Amérique est une entreprise de la région qui a su se démarquer au fil des années en créant des produits novateurs gagnant en popularité. Le projet de l’entreprise apportera des retombées intéressantes, dont la création d’une dizaine d’emplois de qualité. De plus, ce projet contribuera à l’essor du créneau d’excellence Meuble et bois ouvré de la démarche ACCORD du gouvernement du Québec. Ensemble, les partenaires du créneau visent à faire du Centre-du-Québec une référence mondiale pour la synergie entre les entreprises phares, les entreprises en émergence et les partenaires économiques de la région », a déclaré le ministre responsable de la région, Laurent Lessard. (MLH)