Sections

Une quarantaine de postes en élection sur la Rive-Sud


Publié le 10 octobre 2017

Des bureaux de vote seront nécessaires dans 11 municipalités de la Rive-Sud.

©(Photo TC Media - Archives)

ÉLECTIONS. Lors de la fermeture des bureaux de mise en candidature, le 6 octobre dernier, ce sont près de 80% des élus municipaux qui auront été proclamés sans opposition dans les municipalités des MRC de Bécancour et de Nicolet-Yamaska.

Sur les 28 municipalités, 17 d'entre elles n'auront pas besoin de tenir de suffrage le 5 novembre prochain, puisque tous les postes de maires ou de conseillers sont déjà déterminés. Des élections seront donc nécessaires dans seulement 11 municipalités, dont 5 où le poste de maire ou de mairesse ne sera pas en jeu.

Sur les 196 postes à combler, des élections seront nécessaires sur 37 d'entre eux, alors que 158 ont été comblés sans opposition, tandis qu'un poste de conseiller n'a suscité aucune candidature (à Deschaillons).

Parmi les municipalités où ça risque de cabaler le plus fort au cours des prochains jours, on note Pierreville et Saint-François-du-Lac, où les élections municipales ne passent généralement pas inaperçues.

À Saint-François-du-Lac, il y aura des élections à tous les postes. Le maire sortant Pierre Yelle fera face au conseiller sortant Pascal Théroux. Nathalie Gamelin et Daniel Parenteau, Micheline Bedard et Jean Duhaime (sortant), Denise Bernier et Yves Plante (sortant), René Jean et Daniel Labbé (sortant), Suzanne Bédard et Réjean Gamelin (sortant), ainsi qu'Anny Boisjoli et Alain Poirier sont en lice.

Du côté de Pierreville, le maire sortant André Descôteaux aura deux adversaires en Éric Deschenaux et Frederic Gentille. Des élections seront aussi nécessaires sur quatre postes de conseillers. Jimmy Descôteaux et Sylvie Shooner, sur le siège 2, Louise Champagne, Pierre Deschênes et Steeve Desmarais (3), Denise Descôteaux (sortante) et Ginette Nadeau (4) ainsi que Michel Bélisle (sortant) et Bernard Marin (6) brigueront les suffrages.

Les hostilités sont aussi lancées à Bécancour, où il y aura quatre postes en élection, dont le maire Jean-Guy Dubois (sortant) et Martine Pepin. Ginette Dubé et Raymond St-Onge (2) Michel Allard et Mario Gagné (sortant) (4), Mario Guilbert, Julien Guillemette, Étienne Tourigny et Denis Vouligny (5), Black D. Blackburn, Joyce Hélie, Carmen L. Pratte (sortante) (6) sont aussi dans la course pour un poste à la table du conseil.

Ça se corse aussi à Sainte-Eulalie, où Gilles Bédard et Andrée Brulée, une conseillère sortante, se feront la lutte pour prendre le relais d'André Demers qui a quitté son poste.  Steeve Fredette et Patrick Giroux (1), Alexandra Han et Claude Lambert (3), Pauline Fréchette et Louis Paris (5), Charles Collin et Sean Kent (6) tenteront d'être élu comme conseiller(e)s.

Des élections auront aussi lieu à Saint-Sylvère, entre l'ancien maire Claude Beaudoin et le maire sortant Adrien Pellerin. André Lauzière et Sylvain Thibault (4) seront aussi en élection.

À Saint-Pierre-les-Becquets, Éric Dupont se présente faux au maire sortant Yves Tousignant. Louise Hudon et Jean Lorrain-Lafond (sortant) (2) Guy Lupien (sortant) et Renald Paquin (6) tenteront aussi de se faire élire.

Quelques postes de conseilleurs seront aussi en élections dans quelques municipalités, dont Nicolet où France Trudel et Lisa Claude Pépin-Laforge tenteront de se faire élire sur le siège laissé vacant par Olivier Lambert; Luc Labrecque fera la lutte à Jean Rousseau; et Réal Héon, qui s'était présenté lors de la dernière élection partielle, l'an dernier, tentera de nouveau sa chance contre Michel Paradis.

Plusieurs postes de conseillers seront aussi en élections Sainte-Sophie-de-Lévrard , soit Jacqueline Lambert et Patrice Vaugeois (2), Mathieu Fournier et Pierre Gravel (sortant) (4), Danièle Gagnon (sortante) et Georges Poisson (5), ainsi que Nancy Castonguay Demers et Claude Gagné (6).

Tout comme à Sainte-Françoise, avec des élections sur plusieurs sièges: Réal Dupont et Sylvain Pelletier (sortant) (1), Alain Gagnon (sortant) et Dominique Neault (3), Alain Leblanc, Yvon Paulin et Michel Proulx (4), Claude Gagnon (sortant) et Yoland Neault (5) ainsi qu'Alain Bédard (sortant) et Patricia Decelles (6).

À certains endroits, un seul poste de conseiller sera en jeu. C'est le cas d'Aston-Jonction, où Éric De Courval et Carl Picard se feront la lutte (5), Lemieux, avec Myriam Bourgault (sortante) et Pierre Dorion (5) et Manseau, avec Marc Bolduc et Claude Dubé (sortant) (1).

*Les chiffres entre parenthèses correspondent au numéro du siège (1 à 6) briguer par les candidats au sein du conseil.