Nicolet lance une opération en trois phases

Le remplacement de l'ensemble des installations septiques pourrait coûter jusqu'à 5 720 000 $


Publié le 18 avril 2017

La Ville de Nicolet a procédé à un réglement d'emprunt de plus de 5,7M$, soit le montant estimé pour remplacer toutes les installations septiques.

©(Photo gracieuseté)

ENVIRONNEMENT. Au cours des trois prochaines années, la Ville de Nicolet s'assurera de la conformité des installations septiques des résidences qui ne sont pas desservies par un réseau d'égout sanitaire.

Actuellement, on compte 339 propriétés dans cette situation. De ce nombre, 286 ont des installations septiques dont la mise en place remonte à plus de 10 ans. C'est pourquoi la Ville doit procéder à cette opération conformément à la Loi sur la qualité de l’environnement (LQE), étant donné que les eaux usées sont considérées comme étant des contaminants.

Les trois secteurs visés par l'opération d'inspection des installations septiques.

Une première phase débutera vers le 15 mai pour se dérouler tout au long de l'été. Celle-ci vise les propriétés du secteur comprenant la rue Hébert, une partie des rangs du Grand-Saint-Esprit,  du Petit-Saint-Esprit et  de l’Île, ainsi que du chemin de la Pointe-du-Hameau.

En 2018, ce sera au tour des propriétés du secteur comprenant les chemins des Canards, du Pays-Brûlé et du Monteux, les rangs de la Grande-Plaine et Saint-Alexis. Le tout se terminera en 2019, par les propriétés du secteur comprenant la route Marie-Victorin, le chemin Saint-Michel et une partie du rang des Soixante.

Dans un premier temps, l’inventaire s’effectuera par téléphone. Celui-ci sera ensuite validé par une visite terrain qui donnera lieu à une évaluation et une classification des installations septiques selon différents critères établis par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC).

Pour réaliser cet inventaire, la Ville de Nicolet a demandé l’accompagnement de l’Organisme de bassin versant de la rivière Nicolet (COPERNIC), qui sera chargé d’effectuer les contacts, inspections et rapports.

Cet inventaire permettra à la Ville de Nicolet d’avoir un portrait précis de la conformité des installations septiques sur son territoire. Elle pourra aussi mettre en place un programme de contrôle des vidanges des installations septiques afin de s’assurer du respect de la réglementation.

Suite aux relevés sanitaires, la Ville enverra un rapport à chaque propriétaire sur l’état de leur installation. Celles qui ne seront pas conformes devront recevoir les correctifs appropriés. Ceci pourra aller jusqu’à la mise en place d’une nouvelle installation.

Comme ce sont des dépenses qui peuvent varier entre 12 000$ et 20 000$, le conseil municipal leur offre de leur prêter le montant nécessaire pour ensuite répartir les paiements sous forme d'un ajout sur leur compte de taxe sur une période de 20 ans.

Pour permettre la réalisation de ce programme, la Ville a procédé à un règlement d'emprunt d'un peu plus de 5,7M$ soit l'estimation pour remplacer toutes les installations septiques. Si jamais il s'avère que les coûts sont plus bas, le règlement d'emprunt le sera aussi.

Les propriétaires pourront aussi avoir de l'aide du gouvernement du Québec. Puisque dans son dernier budget, celui-ci a instauré un crédit d’impôt remboursable pouvant atteindre 5 500 $ pour la mise aux normes des installations septiques.

Le saviez-vous?

Lorsqu’elles ne sont pas traitées ou traitées inadéquatement, les eaux usées représentent un risque pour la santé et l’environnement. Ces eaux peuvent être cause de nuisances et de contaminations pour les eaux destinées à la consommation. Des pathogènes (coliformes fécaux entre autres) ainsi que des éléments nutritifs peuvent se déverser d’un équipement non conforme. Une bonne gestion de ses installations septiques permet aussi d’éviter certains problèmes sur sa propriété : refoulement d’égout, colmatage du champ d’épuration, résurgence sur le champ d’épuration, etc.