Le quai de Sainte-Angèle complètement transformé

Près de 300 000$ investis

Joanie Mailhot joanie.mailhot@tc.tc
Publié le 15 juin 2015

TRAVAUX. Le quai de Sainte-Angèle a subi une entière transformation à l’occasion des festivités du 50e de la Ville de Bécancour. Heureusement pour les Bécancourois, la plupart des aménagements installés dans le cadre du cinquantenaire resteront en place par la suite, de façon permanente.

Parmi les nouveautés, notons l'ajout de planchers de bois qui agrémentent maintenant le pourtour du quai permettant aux visiteurs une promenade agréable et sécuritaire. De plus, du mobilier urbain tel des bancs et des jardinières a été installé, donnant une allure plus contemporaine à ce lieu. Les citoyens de la Ville de Bécancour et les touristes pourront profiter de ces charmants espaces pour les prochains étés à venir.

D'autre part, des travaux de nature électrique ont permis de mettre à niveau l’éclairage sur le quai. Ainsi, les aspects sécuritaire et esthétique ont été comblés.

La structure même du quai a été modifiée en enlevant quelques rambardes de béton qui obstruaient la vue et en maximisant l’emplacement de la descente de bateaux. À proximité de l’entrée, des installations sanitaires sont aussi présentes afin d’offrir cette commodité aux visiteurs.

Le maire de Bécancour assure qu'avant d'entreprendre de tels travaux, la structure du quai avait été analysée. «Étant donné qu'on voulait que la plupart des aménagements restent dans le futur, c'est certain qu'on s'est assuré que la structure pouvait supporter le tout et qu'on n'aurait pas à faire de travaux majeurs dans les prochaines années», indique Jean-Guy Dubois.

Il mentionne que la valeur totale de tout ce projet de réaménagement est estimée à 300 000$. «La majorité des travaux a été accomplie par notre équipe des services techniques, à la Ville. À partir de là, est-ce qu'on voit ce montant comme un dépense ou non? Ça dépend comment on voit ça.»

Un chapiteau avec équipement scénique complet prend place temporairement sur le quai pour la saison estivale afin d’accueillir des centaines de citoyens et visiteurs tout au long de la saison chaude. «Le chapiteau est loué. C'est l'un des aspects qui n'est pas prévu pour demeurer en permanence par la suite. Par contre, cet été sera un test, en quelque sorte. Selon la réponse, il n'est pas exclu qu'on change d'idée, éventuellement», admet M. Dubois.

Redonner le fleuve aux citoyens

Le premier magistrat se réjouit de pouvoir ainsi redonne le fleuve aux citoyens, un souhait qu'il a fréquemment manifesté depuis qu'il est en poste. «On a à peu près 40 km de rive entre Saint-Grégoire et Gentilly. On a pratiquement toujours vécu dos au fleuve. C'est pourtant unique d'avoir autant de possibilités alors il est temps d'en profiter!»

Pour Jean-Guy Dubois, ce projet d'aménagement du quai de Sainte-Angèle-de-Laval s'inscrit dans une optique d'«offrir le fleuve en héritage».

Suivez Joanie Mailhot sur Twitter: @Jo_Mailhot